La céramique pressée

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 31 mars 2016 (page 62-69)
Information dentaire
La céramique est un biomatériau particulièrement prisé aujourd’hui, en particulier pour deux de ses qualités : l’esthétique et la biocompatibilité.

Temps par temps de la mise en œuvre

Il existe de nombreuses méthodes de mise en forme de la céramique (pâte crue, pressée, usinage, impression 3D…) avec lesquelles le chirurgien-dentiste n’est pas systématiquement familiarisé. Dans le cadre de cet article, nous décrirons la pressée verticale de céramique (ici le disilicate de lithium) que nous réalisons quotidiennement dans notre laboratoire de prothèse. La pressée est une technique qui reprend celle de la cire perdue. La maquette en cire peut être confectionnée artisanalement ou par CFAO. Elle reproduira l’intégralité du volume de la restauration avant un maquillage superficiel (monolithique) ou un maquillage en profondeur après retrait d’une partie de la céramique (cut back) ou sera limitée à une chape émaillée secondairement. Les étapes cliniques et de laboratoire sont ainsi illustrées par la figure 1.



Un cas clinique (Dr Gil Tirlet, Paris) correspondant à la réalisation de deux facettes antérieures 11 et 21, en insistant sur les étapes de laboratoire, illustrera la mise en forme par pressée.

Au cabinet
Le praticien réalise le relevé de couleur des dents naturelles (fig. 2 et 3) puis prend les empreintes nécessaires.

Au laboratoire
Les empreintes sont coulées de manière classique (fig. 4).



Les chapes homothétiques sont réalisées (fig. 5) conformément au protocole du fabricant (Ivoclar-Vivadent) et, dans ce cas précis, par la technique du CPC [1].


Ici, il a donc été choisi de réaliser une chape de disilicate de lithium émaillée secondairement, comme c’est souvent le cas dans le secteur antérieur pour optimiser la circulation de la lumière et pour améliorer la fluorescence. Le choix du lingotin se fera en fonction de sa translucidité, de sa luminosité…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Impact du type de restaurations collées sur l’accès aux canaux lors d’un retraitement endodontique

La restauration de la dent dépulpée postérieure a longtemps été stéréotypée, avec comme proposition de restauration presque systématique la couronne...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Tenons fibrés usinés personnalisés et tenons fibrés conventionnels : quelle résistance à la fracture ?

La conception d’un tenon intra-radiculaire sur une dent devant être couronnée est censée renforcer la résistance globale des tissus résiduels,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse protéomique de fibroblastes gingivaux humains exposés aux produits relargués par une résine composite

Les résines composites sont largement utilisées en clinique en raison de leur grande résistance et de leurs propriétés esthétiques [1]....
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intégration occlusale du bridge collé cantilever postérieur en céramique

Alternative à l’implantologie et aux restaurations plurales traditionnelles, le bridge collé cantilever postérieur en céramique (BCCPC) est une nouvelle solution...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Pronostic du résultat colorimétrique obtenu post-éclaircissement des dents vitales : Le Coefficient Potentiel d’Éclaircissement CPE (Partie 2)

Finalement, que signifie avoir les dents blanches ? « Docteur, je viens vous voir pour avoir les dents blanches ! », voici...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le choix des dents prothétiques : un enjeu pour le praticien

Les dents en céramique ont longtemps constitué le gold standard en prothèse amovible. Historiquement le plus ancien, ce matériau alliait...