La dépose des éléments prothétiques coronaires et intra-canalaires

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques (page 243-254)
Information dentaire
Résumé
La dépose des éléments prothétiques fixés existants constitue obligatoirement la première étape du retraitement endodontique endograde lorsque celui-ci est indiqué. Cette étape clinique, malgré son apparente facilité, recèle pourtant de nombreux risques cliniques. Ceux-ci doivent tout d’abord être anticipés au mieux, grâce à l’imagerie et aux aides optiques notamment. Ensuite, afin de limiter ces risques lors de l’intervention, le recours à certains instruments spécialement développés dans cette attention peut être recommandé.

Implication clinique
La dépose de l’élément prothétique constitue une prise de risque plus ou moins importante selon le cas. Aussi, chaque situation clinique doit être analysée avant d’entreprendre une dépose pour laquelle les meilleurs outils et les meilleures techniques doivent être indiqués.

Tout élément prothétique a une durée de vie limitée, et ce, malgré tous les moyens mis en œuvre lors de sa réalisation. La dépose est donc un acte fréquent dans l’activité de l’omnipraticien. Cette intervention revêt un caractère délicat, que ce soit au niveau de son pronostic de succès, du temps à y consacrer ou des méthodes à employer. De plus, la dureté de certains nouveaux matériaux, l’amélioration de l’adhésion des ciments et surtout des colles, rendent cette tâche encore plus ardue de nos jours.

Un grand nombre de méthodes de dépose, ainsi que de matériels spécifiques, ont été proposés ces dernières années. Ces moyens constituent de vraies aides pour le praticien, qui peut voir cet acte se simplifier et s’intégrer au mieux dans son activité quotidienne.


Indications des déposes prothétiques

Plusieurs raisons peuvent amener le praticien à déposer des restaurations prothétiques fixées. Elles peuvent être classées en trois catégories [1, 2] (tableau 1).

Parmi ces indications, le retraitement endodontique constitue l’une des plus fréquentes. En effet, une étude réalisée sur une période de 3 ans, sur 2000 patients, [3] estime qu’en moyenne, le retraitement endodontique orthograde représente un peu moins de 40 % de tous les actes effectués en endodontie. Et parmi ces dents retraitées, 25 % sont restaurées par une prothèse. Ce qui concerne potentiellement 10 % de toutes les interventions en endodontie.

Accéder aux anciennes obturations endodontiques de manière efficace nécessite donc de déposer intégralement les couronnes et les éventuelles reconstitutions coronoradiculaires sus-jacentes. En effet, réaliser une cavité d’accès à travers une couronne prothétique qui ne reproduit pas forcément les volumes de la dent initiale, peut induire un risque de perforation camérale et constituer un échec immédiat du traitement [4]. De plus, un…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie

Article réservé à nos abonnés Les douleurs postopératoires sont-elles systématiques en endodontie ?

La gestion de la douleur est un aspect critique de toute pratique endodontique, puisque c’est fréquemment le seul critère d’appréciation...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Situations endodontiques complexes : jusqu’où aller en pratique généraliste ?

Une méta-analyse publiée en 2021 rapporte qu’un adulte sur deux dans le monde présente au moins une dent avec une...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Ergonomie en endodontie : élément accessoire ou essentiel du traitement ?

Souvent reléguée au rang de sujet accessoire, l’ergonomie se trouve pourtant au cœur de chacun de nos gestes. L’International Ergonomics...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Anatomie endodontique : savoir identifier les pièges et les prendre en charge

La connaissance des morphologies externe et interne des dents est indispensable pour déjouer les pièges de l’anatomie endodontique, facteurs d’échec...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Préservation de la vitalité pulpaire : peut-on être sûr de sa décision ?

Le coût biologique et économique des défauts dans la prise en charge des lésions carieuses profondes est aujourd’hui établi. Il...
Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Apports des biomatériaux dans la gestion des perforations endodontiques

Perforation supra-osseuse (fig. 1) Les perforations supra-crestales sont la plupart du temps iatrogéniques et surviennent lors de la réalisation de la...