La pulpotomie sur dent temporaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2017 (page 14-20)
Information dentaire
La pulpotomie est le traitement pulpaire le plus couramment réalisé sur la dent temporaire. Bien qu’à ce jour, aucune différence statistiquement significative n’ait été mise en évidence entre les différents biomatériaux à utiliser, l’application de sulfate ferrique suivie de la mise en place d’oxyde de zinc-eugénol à prise rapide ainsi que l’utilisation du mineral trioxide aggregate seraient néanmoins préférables. L’usage de la BiodentineTM semble également prometteur et certains auteurs commencent même à étudier l’utilisation de la propolis. Dans cet article, nous détaillerons la composition, les propriétés, les mécanismes d’action et la mise en œuvre de chacun de ces biomatériaux.

Quels biomatériaux utiliser ?

La pulpotomie est le traitement pulpaire le plus couramment réalisé sur la dent temporaire [1]. Elle est indiquée en cas de carie profonde avec proximité pulpaire sans signe d’atteinte de la pulpe radiculaire ou en cas d’exposition pulpaire d’origine mécanique ou traumatique. Cette technique consiste en l’ablation totale de la pulpe camérale (saine ou avec une inflammation réversible) et, après hémostase (fig. 1), à la mise en place d’un biomatériau biocompatible et étanche, au contact de la pulpe radiculaire saine. Elle permet ainsi de stopper l’inflammation pulpaire, afin de conserver la dent asymptomatique sur l’arcade jusqu’à son exfoliation et de prévenir toute autre complication infectieuse.



Une revue Cochrane récente a tenté de savoir quel biomatériau était à privilégier dans le cadre de la pulpotomie [2]. Bien que les auteurs n’aient pas mis en évidence de différence statistiquement significative, il en ressort que l’application de Sulfate Ferrique (SF) suivie de la mise en place d’Oxyde de Zinc-Eugénol (ZOE) à prise rapide ainsi que l’utilisation du Mineral Trioxide Aggregate (MTA) seraient préférables. L’utilisation de la BiodentineTM est également de plus en plus étudiée. Enfin, certains auteurs recommandent l’emploi de la propolis suivi de la mise en place de ZOE [3].

L’objet de cet article est de faire le point sur ces biomatériaux à notre disposition [3] : le ZOE à prise rapide ou la combinaison SF + ZOE à prise rapide, le MTA, la BiodentineTM et la combinaison propolis + ZOE à prise rapide. Pour chacun d’entre eux, nous détaillerons leur composition, leurs propriétés et mécanismes d’action, ainsi que leur mise en œuvre.

L’oxyde de zinc-eugénol à prise rapide

L’oxyde de zinc-eugénol (ZOE) à prise rapide est un matériau qui peut être utilisé seul ou après médication pulpaire, les données actuelles préconisant dans ce cas…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Matériaux à empreinte élastiques : les silicones par addition

Appelés également vinylpolysiloxanes (VPS), les silicones par addition sont les matériaux les plus utilisés dans l’élaboration d’empreinte élastique pour prothèse...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés What is ABRZ?

Definition of ABRZ The Acid Base Resistant Zone (ABRZ)1 is firstly reported [1] in 2004 as a part of the microstructure observed...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Understanding caries as a non-communicable disease current concepts of etiology and pathogenesis

Professeur à la Faculté de Sciences médicales de l’Université de Talca au Chili, Rodriguo Giacaman est un expert international en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...