• Écrit par

La radiologie dentaire en 1900

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

La revue de l'assistant(e) dentaire
5 numéros par an

Abonnez-vous

Comme beaucoup de savants de l’époque, Wilhelm Conrad Röntgen (fig. 1), qui est directeur depuis le 31 août 1888 de l’institut de physique de l’Université de Würzburg ; une petite ville du nord de la Bavière, travaille seul dans son laboratoire.
Le 8 novembre 1895 alors qu’il travaille tard le soir à l’étude des effets du courant électrique sur un gaz qu’il enferme dans une ampoule de verre, il constate, dans la pénombre, qu’un écran s’allume mystérieusement à distance de l’ampoule lorsqu’il l’a fait fonctionner. Il interrompt le courant et l’écran s’éteint. En s’interposant entre l’ampoule et l’écran, il remarque que l’écran s’éteint également. Röntgen comprend qu’un étrange rayon sort de son ampoule et se propage dans la pièce. Il tient alors une petite pièce métallique sur le trajet des rayons et voit une ombre ayant la forme de ses doigts. En observant de plus près il distingue avec effroi les os de ses phalanges.

Il décide de donner le nom X (comme l’inconnue des mathématiciens) à ce rayon inconnu que personne n’a jamais décrit. Poursuivant son expérience pour comprendre ce nouveau rayonnement Röntgen…

Les commentaires sont fermés.