Langue framboisée chez l’enfant

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°23 - 10 juin 2020 (page 27-29)
Information dentaire
Elle doit évoquer un syndrome de Kawasaki, mais pas seulement !

La pandémie à SARS-CoV-2 (Covid-19) s’est accompagnée d’une augmentation de l’incidence des cas de syndrome de Kawasaki, relançant le débat sur la dangerosité de l’infection au SARS-CoV-2 chez les enfants. Le syndrome de Kawasaki, qui touche principalement les nourrissons et les jeunes enfants avant la puberté, s’accompagne de signes muqueux oraux, notamment d’une langue framboisée. Pour autant, la langue framboisée chez l’enfant peut se manifester au cours d’autres fièvres éruptives comme la scarlatine. Si le chirurgien-dentiste est rarement en première ligne pour le diagnostic, il ne doit pas ignorer les manifestations buccales de ces maladies.

CAS 1

Motif de la consultation. Lésions douloureuses de la cavité buccale survenues dans un contexte de fièvre éruptive.

Histoire de la maladie. Patient de 3 ans qui présente une altération de l’état général avec asthénie, anorexie et fièvre au-delà de 39 °C depuis 5 jours.

Interrogatoire. Il mettait en évidence des douleurs oro-pharyngées, des vomissements et une éruption cutanée.

Examen clinique. L’examen exo-buccal révélait une éruption cutanée érythémateuse en nappe sans intervalle de peau saine, mais respectant les extrémités et la région péri-buccale.

L’examen endo-buccal montrait une langue framboisée avec hypertrophie des papilles fongiformes. La palpation des aires ganglionnaires cervicales révélait de nombreuses adénopathies douloureuses.

Examens paracliniques. Aucun examen paraclinique n’a été réalisé pour poser le diagnostic car le contexte était suffisamment évocateur. La recherche d’une protéinurie est en revanche systématique pour diagnostiquer une éventuelle complication rénale.

Synthèse. La scarlatine est une maladie contagieuse et bénigne de l’enfant due à un streptocoque b-hémolytique du groupe A. Initialement, les signes buccaux correspondent à une angine rouge et une langue d’aspect saburral. La langue…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Chirurgie orale

Article réservé à nos abonnés À propos d’une tuméfaction génienne basse unilatérale douloureuse

1. Quel examen complémentaire prescrivez-vous ? a. Scintigraphie osseuse b. Examen anatomo-pathologique c. Bilan biologique d. IRM e. Autre 2....