L’angulation du puits d’accès de vissage, une solution prothétique fiable à l’angulation implantaire ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 29 septembre 2021 (page 60-70)
Information dentaire

Le développement de supra structures conçues avec des puits d’accès angulés a pour objectif de résoudre les difficultés techniques et esthétiques rencontrées en prothèse transvissée lorsque l’axe implantaire n’est pas compatible avec une émergence du puits de vissage classiquement souhaitée au centre de la face occlusale ou au niveau du cingulum des éléments prothétiques. Cet article présente un cas clinique illustrant ce procédé.

À propos d’un cas clinique en secteur postérieur

L’angulation du puits de vissage a surtout été décrit dans les réhabilitations transvissées antérieures où le positionnement d’un implant dans l’axe de la crête osseuse et non de la future prothèse impose un rattrapage de cette angulation. La possibilité de modifier l’axe du puits de transvissage fait appel à une instrumentation spécifique constituée d’un tournevis à extrémité hémisphérique de forme hexagonale s’utilisant avec des vis spécifiques à tête modifiée. L’architecture spécifique du puits d’accès, plus large pour recevoir la vis et permettre un vissage décentré par rapport à l’axe implantaire, impose une conception et la réalisation des armatures exclusivement par CFAO.

En secteur postérieur, même si l’exigence esthétique est moindre, la problématique de l’émergence du puits de vissage se pose également. De plus, la résistance mécanique du matériau cosmétique soumis à des contraintes mécaniques plus importantes qu’au niveau antérieur impose d’éviter les zones d’épaisseur insuffisante de matériau cosmétique en périphérie d’un puits de transvissage mal situé.

L’objectif de cet article est de présenter un cas clinique illustrant l’utilisation de ce procédé dans le traitement d’un édentement unilatéral postérieur mandibulaire par couronnes transvissées, avant d’en discuter les avantages et les limites.

Présentation du cas clinique

Une patiente, qui ne présente pas de problème de santé générale, est adressée pour remplacer ses dents extraites pour raisons parodontales dans le secteur postérieur mandibulaire droit. La patiente souhaitant une solution de prothèse fixée pour réhabiliter son édentement étendu de 43 à 47 (classe II de Kennedy) (fig. 1), une étude pré-implantaire est réalisée, après traitement et stabilisation de la maladie parodontale. Une fois le plan de traitement validé, une ostéotomie…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Planification des traitements implanto-prothétiques

Exercice limité à la parodontologie et l’implantologie, Paris Praticien attaché à la consultation d’implantologie du service de chirurgie maxillo-faciale (hôpital de Villeneuve-Saint-Georges)...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prophylaxie implanto-prothétique : la part du patient

Selon Lee et coll. [1], la prévalence de la péri-implantite est décrite comme touchant plus de 9 % des implants posés,...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Échec de l’ostéointégration et vitamine D : état actuel des connaissances

D’après Manzano et al [1], l’utilisation d’implants courts ou la consommation de tabac seraient des facteurs de risque à l’origine de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Maintenance de l’environnement gingival péri-implantaire en pratique quotidienne

De nombreuses publications scientifiques traitant des complications biologiques qui accompagnent les thérapeutiques implanto-prothétiques signalent la nécessité d’une maintenance régulière assurée...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Empreinte optique et protocole d’enregistrement transgingival en prothèse supra-implantaire

La littérature a montré qu’une gestion pertinente de la situation des tissus gingivaux péri-implantaires en adéquation avec le profil d’émergence...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Risque hémorragique et prise en charge chirurgicale d’un patient sous nouvel anticoagulant oral (NACO)

La cascade de coagulation représente un équilibre entre les voies procoagulantes qui conduisent à la formation des caillots sanguins et...