Le choix d’une reconstitution corono-radiculaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°23 - 10 juin 2020

1. Radiographie initiale de 21 montrant un traitement endodontique défaillant ainsi que la présence d’un tenon métallique avec amorce de perforation.

Information dentaire
Coordination : Aude Ménard, Adrien Lastrade
La reconstitution corono-radiculaire (RCR) des dents dépulpées est une étape pré-prothétique qui a pour objectif d’assurer l’étanchéité de l’obturation endodontique et le soutien de la future reconstitution prothétique périphérique. Le choix entre reconstitution corono-radiculaire indirecte (inlay-core) et reconstitution par matériaux insérés en phase plastique (RMIPP - tenon fibré/composite) doit se faire en fonction de paramètres cliniques et non par habitude.

Présentation du cas clinique

Une patiente de 18 ans, sans antécédents médicaux, se présente en consultation pour des douleurs à la pression au niveau de la 21. Cette dent a subi quelques mois auparavant un choc violent, qui a nécessité un traitement endodontique en urgence et la réalisation d’une couronne transitoire. L’examen clinique révèle une couronne transitoire à tenon (fig. 1 et 2).

Réflexion thérapeutique

La dépose de la couronne transitoire et du tenon métallique scellé confirme la présence d’un faux canal. Dès ce stade, le choix de la RCR amène une réflexion thérapeutique et s’intéresse à différents paramètres.

Le délabrement

Les structures résiduelles sont habituellement évaluées après préparation périphérique externe, c’est-à-dire après avoir posé l’indication d’une reconstitution prothétique périphérique.

Selon Aboudharam et Laurent en 2001 [1], une RCR est indiquée lorsque les parois dentaires (d’au moins 1 mm d’épaisseur) sont inférieures ou égales à 3.

Aujourd’hui, l’amélioration des matériaux, des techniques de collage et des protocoles d’isolation permet de repousser plus loin ces indications. Sous réserve de la mise en place d’un champ opératoire étanche, les RMIPP sont indiquées lorsqu’on dispose de deux, voire deux parois et demie.

Les inlay-cores sont préférés lorsque plus de la moitié des structures dentaires ont été perdues (donc moins de 2 parois résiduelles) ou que le délabrement est intra-sulculaire et ne permet pas une isolation suffisante.

Dans le cas présent, la structure résiduelle est évaluée à 2 parois vestibulaire et distale d’environ 2 mm de hauteur, les autres mesurant environ 1 mm : le choix d’une RMIPP est possible, sous réserve de pouvoir réaliser la mise en place d’un champ opératoire.

Le cerclage

L’économie tissulaire est la clef de la conservation d’une dent dépulpée…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie

Les coups de coeur de Stéphane Simon

Conserver coûte que coûte grâce à la tolérance de la biologie Une hirondelle ne fait pas le printemps. Néanmoins, quand elle...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Une lime mécanisée électro-érodée pour obtenir une perméabilité canalaire

La perméabilisation, qui fait l’objet de cette étude, est l’une des phases essentielles de la préparation canalaire. Elle survient après...
Endodontie

Le point sur l’éviction du tissu carieux : une approche contemporaine

QUESTIONS 1/ Quels paramètres faut-il prendre en compte pour l’élaboration d’une stratégie thérapeutique efficace ? 2/ L’éviction totale des tissus carieux est-elle...
Endodontie

La fin de la rotation continue ?

VRAI/FAUX 1 / Les instruments mécanisés de mise en forme en rotation continue comme en mouvements alternés sont conçus selon...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Les concepts actuels en microchirurgie endodontique

Les échecs endodontiques sont principalement causés par la persistance de micro-organismes au sein du système canalaire [1]. Le retraitement non...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Traiter, retraiter endodontiquement, pour implanter

Indications des traitements et retraitements endodontiques Les principales pathologies endodontiques ont une étiologie bactérienne : le plus souvent, le point de...