Le diagnostic muco-gingival en orthodontie : avant, pendant, après. Quand faut-il intervenir ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 30 septembre 2018 (page 22-32)
Information dentaire
Résumé
Lorsqu’un traitement orthodontique est indiqué, un examen minutieux du parodonte profond et superficiel est indispensable pour déceler les situations à risque sur le plan muco-gingival ou les lésions éventuellement déjà présentes. Selon la nature des défauts muco-gingivaux à corriger, la chirurgie plastique parodontale peut être indiquée avant, pendant ou à la fin de la thérapeutique orthodontique. L’évaluation et la classification des lésions muco-gingivales a pour objectif d’élaborer un plan de traitement parodontal et orthodontique cohérent qui permet d’éviter l’apparition ou l’aggravation de défauts muco-gingivaux en lien avec les mouvements orthodontiques à risque pour le parodonte.

Implication clinique
Les examens parodontaux pré-, per- et postorthodontiques ont pour objectif le diagnostic précoce de lésions muco-gingivales, et d’indiquer le moment approprié de leur correction par des techniques de chirurgie plastique parodontale.

L’un des objectifs de l’orthodontie est d’améliorer l’architecture dento-parodontale et par là même prévenir la survenue de pathologies parodontales sur le long terme. Cependant, certains défauts gingivaux ou pathologies gingivales peuvent déjà être présents avant le traitement orthodontique. Un examen parodontal pré-orthodontique permet de repérer les situations gingivales à risque pour la santé parodontale et indiquer leur correction par des techniques de chirurgie plastique parodontale. D’autres telles que les hyperplasies gingivales ou les récessions gingivales peuvent apparaître au cours des traitements orthodontiques. Un suivi régulier pendant le traitement orthodontique permet de diagnostiquer précocement ces lésions et de les traiter rapidement.

Il semblerait que les mouvements orthodontiques ne représentent pas à eux seuls une cause d’apparition de défauts muco-gingivaux : les biotypes parodontaux et leurs caractéristiques sont tout aussi déterminants. D’où l’importance de savoir évaluer, reconnaître et classer les différents parodontes et défauts muco-gingivaux avant, pendant et après un traitement orthodontique. Le but étant de pouvoir élaborer un plan de traitement parodontal et orthodontique spécifique pour chaque patient en fonction de sa situation parodontale.

Avant le traitement orthodontique : de l’obligation d’un examen pré-orthodontique minutieux

La prévention est une notion clé qui va permettre d’aller au-devant de l’apparition ou de l’aggravation de problèmes parodontaux au cours du traitement orthodontique.

L’examen clinique parodontal pré-orthodontique

Un examen minutieux du parodonte doit être fait avant le début du traitement orthodontique. Il recherche d’éventuels défauts parodontaux et/ou muco-gingivaux ou d’éléments à risque d’en développer lors du traitement orthodontique. Le praticien doit donc se montrer vigilant vis-à-vis de la couleur, la forme et le volume…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés Dissonance cognitive et stress du soignant : un lien à connaître

La pression à laquelle sont soumis les soignants est une préoccupation qui a pris de plus en plus d’ampleur ces...
ODF

Article réservé à nos abonnés La communication en orthodontie : du transistor aux réseaux sociaux

Lorsqu’on interroge les Français sur les mots ou expressions qui leur viennent à l’esprit lorsqu’ils pensent à l’orthodontie, outre les...
Occlusodontologie ODF

Article réservé à nos abonnés Orthodontie et occlusodontie fonctionnelle

Nous déplaçons des dents quotidiennement, développons les mâchoires, créons de beaux sourires. Mais nous interrogeons-nous suffisamment sur la finalité de...
ODF

Article réservé à nos abonnés Le microbiote buccal : quand les odontologistes bretons s’en mêlent

Les odontologistes rennais travaillent au sein de l’Inserm NuMeCan (nutrition, métabolisme et cancer), une unité créée en 2017 par l’association...
ODF

Article réservé à nos abonnés Biomécanique des mini-implants : analyse des effets parasites de quatre situations cliniques et propositions de résolutions

Baptiste Turrel > Interne DES3 ODF > Lyon – Soutenance le 27/06/2019 > Directrices de mémoire : Drs Vanessa Valran et Sarah Chauty Qui...
ODF

Article réservé à nos abonnés La télé-orthodontie : la télémédecine au service de l’orthodontie

Marie Lailheugue > Interne DES3 ODF > Lyon > Soutenance le 22/10/2020 La pandémie de Covid-19 a contraint les cabinets...