Le PEEK et le PEKK

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2017
Information dentaire
De nouveaux matériaux polymères, définis par les acronymes PEEK et PEKK, sont apparus depuis quelques années en odontologie.
Ces polyaryléthercétones font partie de la famille des polymères hautes performances. Ils ont des applications en implantologie, en prothèse fixée et surtout en prothèse amovible. L’utilité de ces polymères PEEK et PEEK dans ces différentes situations cliniques reste à valider plus précisément par des études cliniques.

Des polymères thermoplastiques hautes performances en odontologie

Un nouveau matériau polymère, sous la dénomination de l’acronyme PEEK, est utilisé depuis quelques années en odontologie. Ce matériau est apparu dans la littérature en 1995 dans le domaine de l’implantologie sous la forme d’implants recouverts de titane [3] puis en 2008 sous la forme de piliers transitoires [20]. Depuis, ses indications se sont élargies et une publication récente dans le Journal of Prosthodontic Research fait le point sur ses applications en implantologie et en prothèse sous la forme d’une revue de littérature [11]. Plus récemment est apparu un autre polymère, dénommé PEKK [19].

Les polyétheréthercétones, désignés par l’acronyme PEEK (polyetheretherketone en anglais), et les polyéthercétonecétones, désignés par l’acronyme PEKK (polyetherketoneketone en anglais) font partie du groupe des polymères thermoplastiques hautes performances sur le plan des propriétés et du groupe des polyaryléthercétones (PAEKs) sur le plan chimique. Dans un composé organique, un groupe aryle est un groupe fonctionnel qui dérive d’un hydrocarbure aromatique ou arène par remplacement d’un hydrogène sur le cycle aromatique.

Les polymères hautes performances

Les polymères commencent à se dégrader à partir d’un palier qui correspond à la température de transition vitreuse Tg (passage de l’état solide à un état caoutchouteux). Pour une majorité de polymères, ce palier de Tg est situé entre 80 et 150 °C, un niveau de résistance suffisant pour satisfaire aux applications usuelles, sans risque d’altération.

Depuis le début des années 1960, les industriels de l’aérospatiale, du nucléaire et des transports recherchent de nouveaux polymères qui, en plus de leur légèreté intrinsèque, associent des propriétés mécaniques élevées à une grande stabilité thermique et chimique. Ces polymères sont répertoriés comme des polymères hautes performances.

Ainsi, aujourd’hui, dans l’industrie, on distingue…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Matériaux à empreinte élastiques : les silicones par addition

Appelés également vinylpolysiloxanes (VPS), les silicones par addition sont les matériaux les plus utilisés dans l’élaboration d’empreinte élastique pour prothèse...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés What is ABRZ?

Definition of ABRZ The Acid Base Resistant Zone (ABRZ)1 is firstly reported [1] in 2004 as a part of the microstructure observed...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Understanding caries as a non-communicable disease current concepts of etiology and pathogenesis

Professeur à la Faculté de Sciences médicales de l’Université de Talca au Chili, Rodriguo Giacaman est un expert international en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...