Le scellement dentinaire immédiat : protocole clinique

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2019 (page 81-87)
Information dentaire
Le scellement dentinaire immédiat est une procédure fondamentale lors de la réalisation de restaurations adhésives collées. Ce protocole doit être effectué à chaque fois que la situation le permet, car il offre de nombreux avantages, comme l’amélioration des valeurs d’adhérence, la protection du complexe dentino-pulpaire ou encore la diminution des sensibilités postopératoires, et s’inscrit dans une démarche contemporaine de préservation tissulaire maximale. A partir d’un cas clinique, toutes les étapes de ce protocole sont précisément détaillées et discutées, de la préparation de la dent à l’assemblage de la pièce prothétique.

Les protocoles de mise en œuvre des restaurations indirectes nécessitent classiquement (hors CFAO directe au fauteuil) une étape de temporisation pour protéger le complexe dentino-pulpaire. Cette étape diminue considérablement les valeurs d’adhérence de la restauration finale. Dans les années 90, les travaux de Paul et Shärer [1] tentent d’apporter une réponse à ce problème biomécanique. En s’appuyant sur les travaux de Nakabayashi sur la couche hybride et considérant la dualité tissulaire du substrat (émail et dentine), ils proposent de réaliser une hybridation des plages dentinaires exposées immédiatement après la préparation [2]. En 1997, ils sont les premiers à proposer un protocole clinique qu’ils nomment « Dual Bond Technique ». L’adhésion à l’émail périphérique se fait quant à elle au moment de l’assemblage. Ces travaux mettent alors en évidence l’avantage biologique de protection immédiate de la plaie dentinaire tout en améliorant le comportement biomécanique des restaurations. Les travaux in vitro de Paul, Schärer, Dietschi, Pashley, Sailer et Magne ont confirmé ces résultats [1, 3-6].

En modifiant les procédures cliniques, les résultats s’améliorent et permettent à Pascal Magne de proposer le scellement dentinaire immédiat (Immediate Dentin Sealing ou IDS), dont le protocole est désormais bien codifié. Des instructions cliniques détaillées ont été proposées en 2014 et présentent les grandes étapes qui nous ont guidés dans la réalisation de ce cas clinique [7].

Cas clinique

L’IDS étant un protocole adhésif, le champ opératoire est placé dès le début de la séance.
La restauration temporaire avec laquelle le patient s’est présenté est déposée. Les tissus cariés sont colorés (avec un révélateur de tissu carieux) puis éliminés à l’aide de fraises diamantées (fig. 1 à 4).
A ce stade, la plaie dentinaire est ouverte et l’IDS va permettre de sceller les…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le protocole e_LAB : les étapes clés

Le relevé de la couleur en dentisterie esthétique peut être considéré comme un challenge que ce soit pour le dentiste...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés La prothèse fixée transitoire en technique additive

Réalisée à la suite d’une démarche analytique, la prothèse transitoire est souvent considérée comme une restauration définitive confectionnée à l’aide...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation occlusale par CFAO à l’aide de composites usinables

La conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO) a été longtemps considérée comme un outil. C’était à nous d’adapter cet...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation esthétique d’un adolescent polycarié : discussion autour des méthodes et matériaux utilisés

Les résines composites sont aujourd’hui largement utilisées en restauration dentaire par technique directe. Les propriétés mécaniques de ces matériaux, ainsi...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’endocouronne : état des données actuelles

La restauration des dents traitées endodontiquement et ayant subi une perte de substance importante demeure un défi à relever. Ce...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

STÉPHANE SIMON Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie. Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane...