Les antibiotiques en odontologie, bon usage et antibiorésistance… En toute simplicité

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2022 (page 70-77)
Information dentaire
Les antibiotiques sont des molécules couramment prescrites en odontologie, pour traiter ou prévenir une infection. Les chirurgiens-dentistes sont responsables d’environ 12 % des prescriptions antibiotiques en France. Pourtant, diverses études montrent que leur utilisation est souvent inadaptée. Le manque de connaissances concernant les antibiotiques en est l’une des raisons. Mais d’autres facteurs ont également été pointés, tels que l’exigence des patients, la peur de voir survenir une infection, la crainte de commentaires négatifs ou encore la méconnaissance des recommandations en vigueur. Le mésusage des antibiotiques est un facteur important de survenue de résistances bactériennes, c’est pourquoi les chirurgiens-dentistes ont un rôle important à jouer dans la lutte contre l’antibiorésistance. Dans la région Grand Est, plusieurs actions ont été mises en place, dont l’édition de profils individuels de prescription qui devraient permettre à chaque praticien d’évaluer ses prescriptions et de cibler des objectifs pour s’améliorer.Mots-clés : antibiorésistance, odontologie, gestion des antibiotiques, antibiotiques, recommandations

Spécialiste qualifiée en chirurgie orale, Julie Guillet est MCU-PH à la faculté d’odontologie de Nancy, responsable du département de chirurgie orale et actuelle coordinatrice interrégionale du DES de chirurgie orale. La question de l’antibiorésistance et du bon usage des antibiotiques en odontologie constitue l’un de ses principaux sujets de recherche. Elle a codirigé avec Géraldine Roset une mission de sensibilisation aux bonnes pratiques de prescriptions antibiotiques dans la région Grand Est. Géraldine Roset est chirurgien-dentiste conseil chef et pilote dentaire dans la région Grand Est à la Direction régionale du service médical (DRSM). Elle a souhaité « challenger » la profession pour lutter contre l’antibiorésistance dans sa région par différentes missions d’étude et de sensibilisation.Pascal De March, université de Lorraine, responsable de rubrique

Les antibiotiques : comment ça marche ?

L’avènement des antibiotiques a constitué l’une des grandes révolutions médicales du XXe siècle. D’abord naturels, ils ont très vite été remplacés par une majorité de molécules de synthèse, dont l’objectif est d’avoir une activité antibactérienne, avec des caractéristiques pharmacocinétiques adaptées à l’utilisation souhaitée tout en ayant une toxicité minimale. L’antibiotique varie selon les bactéries ciblées, car elles ne sont pas toutes sensibles aux mêmes modes d’action des antibiotiques, et donc aux mêmes molécules [1]. Les principaux modes d’action des antibiotiques (inhibition de la synthèse de la paroi bactérienne, de la synthèse des protéines ou de l’ADN, destruction de la membrane cytoplasmique…) sont illustrés dans la figure 1 [2].

En ce qui concerne les bêta-lactamines, classe de molécules antibiotiques la plus prescrite par les chirurgiens-dentistes en France (conformément aux recommandations en vigueur [3]), elles agissent sur la paroi…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Adhésif à base de protéines de moule  : Fonctionnement, application et perspectives en chirurgie dentaire

Le monde du vivant possède plus de quatre milliards d’années d’expérience dans la résolution de problèmes, par nécessité et pour...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le Polyétheréthercétone ou PEEK : matériau de demain en odontologie ? #1

Le polyétheréthercétone (en anglais Polyetherether­ketone) ou PEEK est un poly(oxy-1,4-phénylène-oxy-1,4-phénylènecarbonyl-1,4-phénylène). Cette dénomination rébarbative correspond tout simplement à un polymère aromatique...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : point méthodologique

La Méthode des éléments finis (MEF) est une méthode numérique permettant d’approcher la solution d’un problème d’ingénierie complexe (en général...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les verres bioactifs : des propriétés aux applications cliniques en dentisterie restauratrice et en endodontie

Les verres bioactifs (Bioactive glasses, BAG), comme leur nom l’indique, font partie des matériaux dits « bioactifs ». Depuis leur découverte en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le nano-assemblage, parce qu’une image vaut mille mots…

Cette rubrique se propose de présenter à chaque numéro un schéma, un graphique, une vue microscopique… pour expliquer certains comportements des...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Quel est le meilleur matériau ? #1

L’or utilisé pour la réalisation d’inlays/onlays a fait la preuve de succès cliniques évidents et d’une excellente biocompatibilité. Cependant, son coût...