• Écrit par

Les antibiotiques en odontologie pédiatrique

Télécharger la formation
Information dentaire

La Revue

L'hebdo de la médecine bucco-dentaire
44 numéros par an

Abonnez-vous

L’augmentation de la prévalence de la résistance aux antibiotiques représente un enjeu majeur de santé publique et une menace sérieuse pour la santé mondiale. Elle est due à un usage souvent excessif et inapproprié des antimicrobiens. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) [1], l’Organisation des Nations Unies (ONU) et les sociétés savantes [2, 3] appellent les professionnels de santé à une utilisation rationnelle et responsable des antibiotiques afin de combattre ce fléau.

Le choix d’un antibiotique repose sur l’état général du patient, la situation clinique, la forme galénique, le spectre antibactérien, les éventuelles interactions médicamenteuses et les allergies du patient.
Selon l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps) [3], les patients immuno-déprimés et à haut risque d’endocardite infectieuse (EI) sont considérés comme à haut risque infectieux.
Ces facteurs conditionnent la nécessité d’une antibioprophylaxie et/ou d’une antibiothérapie curative [3-5].

La prescription est réalisée…

Les commentaires sont fermés.