Les bridges collés cantilever en céramique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°5 - 15 décembre 2016 (page 32-38)
Information dentaire
Le remplacement d’une dent antérieure absente représente un défi esthétique et fonctionnel particulièrement ardu. Parmi les options thérapeutiques à notre disposition, les bridges collés cantilever en céramique amènent une vraie plus-value car ils permettent de répondre assez simplement à un certain nombre de problèmes cliniques. Cette thérapeutique a été essentiellement développée depuis plus de 10 ans par l’équipe de Mathias Kern [1]. Elle a été proposée en France en 2008 par Attal et al. [2] et fait maintenant l’objet de nombreuses publications et études internationales [3-6]. Il est également capital de préciser que la réalisation d’une telle restauration s’inscrit dans le cadre d’un traitement global impliquant très souvent de l’orthodontie, voire de la chirurgie ou de la parodontologie. Un travail d’équipe efficace est donc nécessaire pour gérer tous les paramètres cliniques et techniques, depuis la prise de décision thérapeutique jusqu’à la finalisation du traitement. Il est donc important que l’ensemble des acteurs soit consulté dès le début de la prise en charge du patient [7]. Le but de cet article est de présenter succinctement cette thérapeutique, d’en exposer les avantages et limites, et de proposer un protocole clinique reproductible.

Une solution moderne et biologique pour le remplacement d’une dent antérieure

Les bridges collés

Les bridges collés traditionnels (à deux ailettes), comme solution de remplacement d’une dent antérieure absente, existent depuis longtemps et ont montré des résultats cliniques satisfaisants [8, 9]. L’avènement du collage, les progrès constants de ses protocoles associés à une maîtrise plus fine des indications et des procédures ont en effet permis ces résultats. Si l’implantologie reste aujourd’hui une solution de choix dans ce type d’indication, il existe de nombreux cas où cette thérapeutique n’est pas possible ou souhaitable :

• contre-indication d’ordre général à la chirurgie,

• contrainte anatomique (volume osseux insuffisant par exemple),

• âge du patient.

Ces situations se présentent très souvent, particulièrement dans les cas d’agénésie des incisives latérales puisque cette pathologie est quasiment toujours associée à un déficit osseux rendant la pose d’un implant dans une situation idéale complexe. En outre, le jeune âge de ces patients contre-indique souvent le recours aux implants. Même chez des adultes jeunes, donc ayant théoriquement fini leur croissance, la pose d’implant entraîne souvent des problèmes esthétiques d’harmonie de positionnement et d’alignement des collets après plusieurs années [10]. La prothèse collée trouve alors toute son indication puisqu’elle permet de répondre efficacement aux objectifs de traitement, malgré un déficit osseux important, quel que soit l’âge du patient, et à un coût biologique faible.


Les bridges collés cantilever

Parmi les nombreuses études portant sur la longévité des bridges collés traditionnels, plusieurs ont mis en évidence que, lors du décollement de l’une des ailettes, la transformation de cette construction en bridge cantilever (donc avec une seule ailette collée restante) n’influait pas négativement sur le pronostic et même l’améliorait [9]. Ceci a été confirmé par d’autres publications [11], et…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (Partie 2) : Adhésion à l’émail

Depuis les travaux de Buonocore, suivis de ceux de Newman et Miura, puis l’introduction de la technique du mordançage acide...
Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...