Les clichés radiologiques bite-wing dans le diagnostic de caries interproximales chez l’enfant

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Les caries interproximales chez les enfants avant 6 ans sont souvent diagnostiquées « trop tard », seulement quand la destruction de l’émail est détectable lors de l’examen clinique. À ce stade, la lésion carieuse est profonde, à implication pulpaire.
Les radiographies bite-wing permettent de détecter avec précision les lésions carieuses proximales. Il a été démontré dans la littérature que leur utilisation est plus efficace que l’examen clinique pour détecter les lésions proximales dans la dentine, estimer la profondeur de la lésion et surveiller le comportement des lésions.

1. Principe

La sécurité d’abord.

Les radiographies ne doivent jamais être prises comme une routine, mais doivent être réalisées seulement si cela se révèle nécessaire. Les enfants sont protégés avec un bouclier thyroïde et un tablier pour minimiser l’exposition.
Le temps d’exposition aux rayonnements doit également être raccourci et il est conseillé d’utiliser un dispositif d’imagerie numérique qui permet de le diminuer considérablement.
 
Les recommandations pour la prescription des radiographies bite-wing chez les enfants doivent être fondées sur les besoins spécifiques de chaque patient et non seulement sur l’âge. Voici certaines de ces recommandations :
– antécédents de caries ou caries présentes ;
– impossibilité d’examiner les espaces interproximaux visuellement ou avec une sonde ;
– douleur dentaire ;
– antécédents familiaux de problèmes dentaires ;
– saignement inexpliqué ou sensibilité ;
– caractéristiques inhabituelles des dents, y compris éruption anormale, croissance/développement, couleur ou autres facteurs inhabituels ;
– gonflement.
 

2. Déroulé clinique

Un petit film dentaire est positionné à l’intérieur des dents examinées par un porte-film bite-wing ou par un porte-film coussin autoadhésif perpendiculaire au film (fig. 1). Le patient serre ce porte-film entre les dents pour maintenir l’ensemble.



Les figures 2 à 8 illustrent l’apport des radiographies bite-wing dans la détection des caries.
Astuces : si l’enfant n’arrive pas à serrer sur le porte-film, le praticien peut faire intervenir les parents pour l’y aider. Un enfant présentant un réflexe nauséeux demande plus de patience ! Il faut le faire respirer profondément par le nez et poser un petit peu de sel sur la langue.

3. Paramètres à prendre en compte

Les radiographies ne devraient être réalisées que lorsqu’elles sont…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés Bridge collé cantilever : pour une optimisation muco-gingivale de l’intégration esthétique

Le bridge collé cantilever représente une thérapeutique de choix dans le cadre de la prise en charge de l’édentement unitaire...
Odontologie pédiatrique

Article réservé à nos abonnés La prophylaxie dentaire individuelle. Facile et accessible

Plus d’un an après les premiers confinements, les praticiens font face aux conséquences de la pandémie de Covid-19 sur la...