Les contributions scientifiques de Rudolf Slavicek

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°9 - 9 mars 2022
Information dentaire

Rudolf Slavicek est décédé à Vienne (Autriche)le 1er janvier de cette année, à l'âge de 93 ans. Il était serein, avec le sentiment de la tâche accomplie. Il était un homme inspirant, infatigable, volontaire, inventeur et philanthrope. Ce maître de l’occlusion intégrée dans les  fonctions orales, reconnu dans le monde entier, a dévoré la vie.Ses très nombreux apports scientifiques, non seulement ne s’effaceront pas, mais fructifieront. Ainsi, il ne disparaîtra pas. Retour sur un parcours exceptionnel.

Son histoire

De par sa formation médicale (docteur en médecine en 1954 avec un début d’éducation clinique en cardiologie), en dentisterie (certifié en 1957), en dentisterie restauratrice et prothétique (1958), en orthodontie (1958-60), mais aussi grâce à ses passions pour l’anthropologie et l’anatomie, Rudolf Slavicek a acquis à Vienne (Autriche), entre 1946, année de son baccalauréat, et 1960, une base culturelle extrêmement large. Un socle très solide sur lequel il construira une carrière professionnelle riche en innovations.

Entre 1960 et 1975, il entame sa quête du savoir en lisant et rencontrant les grands auteurs internationaux dans le domaine des fonctions-dysfonctions orales. Il travaille ainsi, par exemple, avec Lauritzen, Lundeen, Wirth, Gibbs, Ramfjord. Parallèlement à son exercice libéral à Vienne, il développe tardivement une carrière d’enseignant durant laquelle il démontre que l’association entre large culture, intelligence et volonté de partager, génère des résultats créatifs qui influenceront considérablement le domaine de l’occlusion, laquelle concerne toutes les facettes de la dentisterie.

« Je suis entré tardivement dans la carrière universitaire », remarquait-il.

À 50 ans (1978), il est Professeur associé ; il soutient sont PhD en 1982, devient Professeur d’université temps plein en 1984, et occupera la fonction de Doyen de la faculté d’Odontologie de Vienne de 1992 à 1997. Il prend sa retraite de l’université en 1998 en invitant à Vienne l’ensemble de ses proches collègues dans un mémorable « farewell seminar ».

Il ne s’agit pas d’une fin, mais d’un nouveau départ vers une nouvelle carrière d’enseignant dans le cadre de l’université privée du Danube, à Krems, où il propose des formations de master spécialisé dans les fonctions-dysfonctions orales. Il fonde ensuite VIEsid (Vienna School of Interdisciplinary Dentistry), dirigée par son fils Christian Slavicek.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Reconstruction en antéposition

Les chirurgiens-dentistes sont parfois confrontés à des réhabilitations orales complexes. Les difficultés peuvent être dues à des délabrements ou des...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Reconstruction en antéposition

Les chirurgiens-dentistes sont parfois confrontés à des réhabilitations orales complexes. Les difficultés peuvent être dues à des délabrements ou des...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Les infraclusions des molaires temporaires et la gestion du volume osseux résiduel

Quand un traitement orthodontique est indiqué dans le cadre de la persistance d’une molaire temporaire, l’orthodontiste doit toujours choisir entre...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Prise en charge des SAHOS chez l’enfant et l’adulte. À propos de deux cas cliniques

Physiopathologie du SAHOS Le SAHOS est décrit, selon la Haute Autorité de Santé (HAS), « par la survenue, pendant le sommeil,...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Gestion moderne de l’occlusion

Les évolutions constantes en dentisterie numérique nous ont amenés à adapter une grande partie des fondamentaux de l’occlusion aux nouveaux...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Antéposition mandibulaire : une nouvelle approche de la prise en charge des classes II squelettiques hyperdivergentes avec béance antérieure

La prise en charge de patients présentant une classe II squelettique hyperdivergente présente certaines caractéristiques qui en font, en orthodontie,...