Les couronnes tout céramique – Partie 2 – Quel choix dans le secteur postérieur ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 15 octobre 2020 (page 31-43)
Information dentaire
Lorsque le praticien est face à une situation de renouvellement de couronne unitaire, le choix du matériau n’est ni aisé ni évident. Cette problématique est aussi bien liée à la diversité des matériaux et des techniques qu’à la multiplicité des situations cliniques. La connaissance des matériaux est bien évidemment indispensable au succès thérapeutique, mais l’analyse minutieuse de la situation clinique n’en est pas moins fondamentale. Ainsi ce choix est bien loin d’être l’apanage exclusif du prothésiste qui ne dispose pas de toutes les informations cliniques. Cet article propose un arbre décisionnel pour guider le praticien dans le choix du matériau pour des couronnes en céramique dans le secteur postérieur, en fonction des contraintes cliniques, mécaniques et esthétiques.

Cet article s’intègre dans une série d’articles dont le but est de guider le praticien dans la réalisation d’une couronne tout céramique.

Dans la première partie, nous avons comparé les propriétés mécaniques et optiques des couronnes monolithiques et des couronnes stratifiées. Nous avons ensuite fait un tour d’horizon des matériaux disponibles (disilicate de lithium et zircones) et des techniques de mise en forme de la céramique (pressée ou CFAO).

Cette seconde partie mettra en lumière les paramètres cliniques propres au secteur postérieur tels que les contraintes mécaniques supportées dans ce secteur, la nature et la couleur du support, l’espace prothétique disponible (en occlusal, en proximal et en vestibulaire) et l’existence de parafonctions. En croisant ces nouvelles données aux connaissances acquises dans la première partie de l’article, nous serons plus à même de réaliser un choix approprié en fonction de la situation clinique.

Nous comparerons les différentes options de couronne tout céramique du secteur postérieur, sur le plan mécanique et esthétique. L’ensemble de ces informations sera finalement synthétisé, sous la forme d’un arbre décisionnel qui donnera au praticien les éléments nécessaires pour discuter avec son prothésiste du choix le mieux adapté.

Un prochain article sera consacré aux paramètres à prendre en compte dans la réalisation d’une couronne tout céramique dans le secteur antérieur.

Quelles contraintes ?

Dans le secteur postérieur, outre les besoins biologiques de préservation tissulaire et de biocompatibilité, le choix du praticien sera principalement orienté par deux grands impératifs cliniques : en premier, les contraintes mécaniques, guidées par le schéma occlusal, la présence d’éventuelles parafonctions, la nature de l’antagoniste et surtout le secteur restauré. Secondairement, les contraintes esthétiques, variables selon le secteur restauré et l’exigence…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Impact du type de restaurations collées sur l’accès aux canaux lors d’un retraitement endodontique

La restauration de la dent dépulpée postérieure a longtemps été stéréotypée, avec comme proposition de restauration presque systématique la couronne...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Tenons fibrés usinés personnalisés et tenons fibrés conventionnels : quelle résistance à la fracture ?

La conception d’un tenon intra-radiculaire sur une dent devant être couronnée est censée renforcer la résistance globale des tissus résiduels,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse protéomique de fibroblastes gingivaux humains exposés aux produits relargués par une résine composite

Les résines composites sont largement utilisées en clinique en raison de leur grande résistance et de leurs propriétés esthétiques [1]....
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intégration occlusale du bridge collé cantilever postérieur en céramique

Alternative à l’implantologie et aux restaurations plurales traditionnelles, le bridge collé cantilever postérieur en céramique (BCCPC) est une nouvelle solution...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Pronostic du résultat colorimétrique obtenu post-éclaircissement des dents vitales : Le Coefficient Potentiel d’Éclaircissement CPE (Partie 2)

Finalement, que signifie avoir les dents blanches ? « Docteur, je viens vous voir pour avoir les dents blanches ! », voici...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le choix des dents prothétiques : un enjeu pour le praticien

Les dents en céramique ont longtemps constitué le gold standard en prothèse amovible. Historiquement le plus ancien, ce matériau alliait...