Les dispersions de données dans les chaînes de cfao – Partie 1

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2018 (page 90-95)
Information dentaire
Les systèmes de CFAO ont fait évoluer les techniques dans différentes disciplines de la chirurgie dentaire et bénéficient chaque jour des dernières avancées technologies. Toutefois, le perfectionnement de ces dispositifs nécessite de bien connaître leur fonctionnement. La détection des pertes ou des dispersions des données numériques ou physiques dans les chaînes de CFAO dentaire est essentielle afin de pouvoir les diminuer ou les supprimer.
Le but de la première partie de cet article est de définir le fonctionnement global ainsi que les dispersions physiques inhérentes à la CFAO dentaire. La seconde partie, publiée prochainement, se concentrera sur les dispersions numériques potentiellement retrouvées au sein chaînes de CFAO.

Dispersions physiques

QUELQUES DÉFINITIONS

La CFAO est un processus de réalisation permettant de concevoir et de fabriquer une pièce grâce à des systèmes automatisés et informatisés. Elle englobe les deux principaux maillons que sont la conception (CAO) et la fabrication (FAO), constituant ainsi la chaîne CFAO minimale. Cette décomposition en deux maillons est d’ailleurs soulignée dans le terme anglo-saxon CAD-CAM (« Computer Aided Design-Computer Aided Manufacturing ») utilisé dans la littérature internationale. En odontologie prothétique, la chaîne CFAO dentaire est régulièrement présentée comme comportant quatre étapes (fig. 1) : l’acquisition, la CAO, la FAO et la fabrication proprement dite par la machine à commande numérique qui peut être une machine d’usinage, une machine additive, par exemple une imprimante 3D ou une machine de microfusion laser [1, 2].



Ces différents maillons communiquent entre eux par la transmission unidirectionnelle d’informations sous forme de fichiers. Cette transmission d’information d’un maillon de la chaîne au suivant est appelée flux numérique.

Un système de CFAO « ouvert » utilise des fichiers accessibles et interopérables

En dentisterie, les systèmes de CFAO sont souvent présentés avec des flux numériques dits « ouverts » ou « fermés ». La définition de ces termes est bien souvent détournée, entretenant ainsi la confusion. D’une part, les systèmes « ouverts » utilisent des fichiers intermédiaires accessibles et non cryptés offrant la possibilité d’être utilisé par un maillon d’une autre chaîne CFAO. Toutefois, il est nécessaire que le fichier et le maillon soient interopérables, c’est-à-dire que ce maillon puisse lire et interpréter en totalité le fichier reçu. Avant toute utilisation d’une chaîne composée de maillons commercialisés par des fabricants différents, il est important que ces deux conditions…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Adhésif à base de protéines de moule  : Fonctionnement, application et perspectives en chirurgie dentaire

Le monde du vivant possède plus de quatre milliards d’années d’expérience dans la résolution de problèmes, par nécessité et pour...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le Polyétheréthercétone ou PEEK : matériau de demain en odontologie ? #1

Le polyétheréthercétone (en anglais Polyetherether­ketone) ou PEEK est un poly(oxy-1,4-phénylène-oxy-1,4-phénylènecarbonyl-1,4-phénylène). Cette dénomination rébarbative correspond tout simplement à un polymère aromatique...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les antibiotiques en odontologie, bon usage et antibiorésistance… En toute simplicité

Spécialiste qualifiée en chirurgie orale, Julie Guillet est MCU-PH à la faculté d’odontologie de Nancy, responsable du département de chirurgie...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : point méthodologique

La Méthode des éléments finis (MEF) est une méthode numérique permettant d’approcher la solution d’un problème d’ingénierie complexe (en général...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les verres bioactifs : des propriétés aux applications cliniques en dentisterie restauratrice et en endodontie

Les verres bioactifs (Bioactive glasses, BAG), comme leur nom l’indique, font partie des matériaux dits « bioactifs ». Depuis leur découverte en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le nano-assemblage, parce qu’une image vaut mille mots…

Cette rubrique se propose de présenter à chaque numéro un schéma, un graphique, une vue microscopique… pour expliquer certains comportements des...