Les full Mock-up

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 31 mars 2016 (page 48-56)
Information dentaire
Les patients atteints d’érosion, usure de nature chimique, consultent de plus en plus fréquemment au sein des cabinets avec des degrés d’atteinte parfois sévères.
Les processus érosifs sont assez insidieux et se font généralement sur le long cours.
Ainsi, les patients sont souvent amenés à consulter tardivement et les praticiens, dans leur grande majorité, n’ont pas forcément reçu un enseignement spécifique à leur prise en charge.

Un véritable guide esthétique et fonctionnel dans les cas d’usure sévère par érosion

Le recours aux techniques adhésives les plus récentes apporte aujourd’hui heureusement une réponse forte, innovante et réversible sans condamner davantage les dents supports. Mais avant tout, la prise en charge de ce type de patient doit faire appel à une démarche réfléchie, logique, rationnelle et exigeante de la reconstruction, afin de valider les quatre principaux aspects du traitement : biologique, biomécanique, fonctionnel et esthétique. Ce schéma est celui enseigné par le Dr Francesca Vaillati et le Pr Urs Belser, de la faculté de médecine dentaire de Genève, depuis 2008 au travers de la technique en trois temps (three-step technique) [1, 2, 3, 4, 5].
Dans l’étape 1 de cette technique, une esquisse esthétique antérieure est réalisée sous la forme de masques (ou de mock-up) qui font partie depuis plusieurs années de notre arsenal thérapeutique [6, 7, 8, 9]. Nous proposons de décrire dans cet article une petite modification de cette étape par l’élaboration de véritables esquisses esthétiques et fonctionnelles (antérieure et postérieure) que nous appellerons les masques complets ou les full mock-up [12]. Un cas clinique viendra illustrer l’intérêt de ces masques complets.

Contexte de l’érosion/usure sévère

Les situations souvent rencontrées sont celles où l’usure est présente au niveau des secteurs antérieurs et postérieurs. La perte de Dimension Verticale d’Occlusion (DVO) est le plus souvent illusoire, car il s’agit en fait davantage d’une égression compensatoire à l’usure de l’ensemble des dents atteintes dans ces situations, qui prive le praticien d’espace dans le secteur antérieur. Ainsi, une augmentation de la DVO est nécessaire afin de retrouver un espace anatomique, fonctionnel et esthétique en antérieur. On ne mentionnera pas ici volontairement le terme d’espace prothétique, car il existe des variantes thérapeutiques dans la réhabilitation des dents antérieures maxillaires dont certaines…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Impact du type de restaurations collées sur l’accès aux canaux lors d’un retraitement endodontique

La restauration de la dent dépulpée postérieure a longtemps été stéréotypée, avec comme proposition de restauration presque systématique la couronne...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Tenons fibrés usinés personnalisés et tenons fibrés conventionnels : quelle résistance à la fracture ?

La conception d’un tenon intra-radiculaire sur une dent devant être couronnée est censée renforcer la résistance globale des tissus résiduels,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse protéomique de fibroblastes gingivaux humains exposés aux produits relargués par une résine composite

Les résines composites sont largement utilisées en clinique en raison de leur grande résistance et de leurs propriétés esthétiques [1]....
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intégration occlusale du bridge collé cantilever postérieur en céramique

Alternative à l’implantologie et aux restaurations plurales traditionnelles, le bridge collé cantilever postérieur en céramique (BCCPC) est une nouvelle solution...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Pronostic du résultat colorimétrique obtenu post-éclaircissement des dents vitales : Le Coefficient Potentiel d’Éclaircissement CPE (Partie 2)

Finalement, que signifie avoir les dents blanches ? « Docteur, je viens vous voir pour avoir les dents blanches ! », voici...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le choix des dents prothétiques : un enjeu pour le praticien

Les dents en céramique ont longtemps constitué le gold standard en prothèse amovible. Historiquement le plus ancien, ce matériau alliait...