Les instruments de désobturation en endodontie

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 19-21)

1. Opener Endo ReStart®. L’instrument est court (15 mm) et présente un diamètre de pointe de 30/100. Il est destiné à désobturer les quelques millimètres les plus coronaires du canal. 2. Endo ReStart File®. Instrument de désobturation canalaire. Son diamètre de pointe est de 25/100 et la conicité de 5 %. Il est proposé en 21 et 25 mm de longueur. Les instruments de la série Endo ReStart® sont repérables par leur bague rose sur le mandrin.

Information dentaire
La désobturation est l’une des étapes clefs du retraitement. Souvent considérée comme aléatoire, elle est reconnue comme un facteur primordial de la réintervention ; à tort ou à raison… Peu d’instruments sont dédiés à cette étape de l’intervention.

Questions…

Question 1 Le retraitement peut être réalisé entièrement avec  une instrumentation mécanisée
Vrai/Faux
Question 2 Les instruments de désobturation présentent des pointes actives Vrai/Faux
Question 3 Les instruments de désobturation mécanisés doivent être
plus rigides que ceux de mise en forme Vrai/Faux

Réponses : 1 : faux ; 2 : vrai et faux ; 3 : faux

1. Le retraitement peut être réalisé entièrement avec une instrumentation mécanisée

Le retraitement est souvent restreint à la seule notion de désobturation. Cette conception restrictive fait oublier que la désobturation n’est qu’une étape parmi d’autres. L’objectif d’un retraitement est le même que celui d’un traitement initial, à savoir désinfecter et obturer le canal sur toute sa longueur.

Lorsqu’un canal nécessite une réintervention, c’est que le traitement existant est incomplet. La partie obturée rend inaccessible la zone apicale qui, pourtant, est celle où se situe le problème.
Une fois désobturée, la partie apicale du canal peut être « négociée », perméabilisée, mise en forme, désinfectée puis obturée.

La désobturation peut, comme la mise en forme, être effectuée avec des instruments mécanisés.

Des instruments spécifiques ont été développés par les industriels, et le kit Endo ReStart® proposé par Komet est l’un d’eux. Composé de deux instruments, l’Opener Endo ReStart® (fig. 1) et l’Endo ReStart® (fig. 2), ces instruments sont des adaptations (plutôt que des évolutions) des instruments de mise en forme, respectivement l’Opener® et le Skytaper® 6 %. Seule la conicité de l’instrument a été modifiée, puisque celle de l’Endo ReStart® est de 5 %.

 

2. Les instruments de désobturation présentent des pointes actives

Contrairement aux instruments de mise en forme où la pointe ne sert qu’à guider l’instrument dans le canal préalablement pré-élargi, les instruments…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie

Jusqu’où peut-on aller en endodontie ?

Jusqu’où peut-on conserver la pulpe vitale ? L’European Society of Endodontology (ESE) a débuté une campagne d’information pour promouvoir les traitements de...
Endodontie

Doit-on systématiquement éliminer un instrument fracturé ?

Erreur technique ne rime pas toujours avec échec En 2001, Jose Siqueria [1] publiait dans l’un de ses articles une...
Endodontie

Coiffage, pulpotomie ou traitement canalaire : à chaque situation son traitement… depuis 100 ans

En 1939, Zander [1] publiait déjà des coupes histologiques d’une qualité exceptionnelle illustrant le principe de la dentinogenèse réparatrice sans...
Endodontie

Quelle procédure d’urgence pour une pulpite irréversible ?

Identifier une pulpite irréversible Au cours de la formation en endodontie, qu’elle soit initiale ou postuniversaire, les signes cliniques de...
Endodontie

Le laser Er:YAG en endodontie

Les objectifs de l’endodontie sont parfaitement définis, qu’il s’agisse de l’élimination des tissus organiques, ou l’éradication de la flore bactérienne...