Les matériaux polymères

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2017 (page 46-49)
Information dentaire
De nombreux matériaux polymères avec des propriétés physico-chimiques différentes sont utilisés dans le domaine des biomatériaux, notamment en odontologie. Afin de mieux les utiliser, il est nécessaire de comprendre leurs propriétés et durabilité. Ce premier article présente simplement ce qu’est un matériau polymère et les classifications possibles.

Partie 1

Bien que leurs utilisations soient aujourd’hui controversées en raison de questions environnementales, les matériaux polymères restent des matériaux relativement jeunes qui ont permis et permettent encore de franchir des barrières technologiques et d’apporter des bénéfices dans de nombreux domaines.

En 2013, la production de matériaux polymères a été évaluée à 57 millions de tonnes en Europe et à 299 millions de tonnes au niveau mondial. Ainsi, l’impact sociétal des matériaux polymères est considérable puisqu’ils sont utilisés à plus de 90 % pour fabriquer des objets d’usage courant [1]. Dans le domaine biomédical, ils représentent plus de la moitié du marché avec le taux de croissance annuel le plus élevé par comparaison aux métaux et aux céramiques [2]. Dans le domaine dentaire, les polymères sont utilisés dans presque toutes les disciplines cliniques, tout particulièrement comme matériaux de restauration en odontologie conservatrice et en prothèse ou comme matériaux de scellement et de collage.

Pour pouvoir mieux appréhender la durabilité des matériaux polymères et améliorer leurs propriétés, il est nécessaire de bien comprendre ce qu’est un polymère. Ainsi, cet article est le premier d’une série permettant de présenter ces matériaux, leurs différentes voies de synthèse, leurs structures et leurs principales propriétés.

TERMES DE BASE

Les matériaux polymères sont des matériaux organiques communément appelés matières plastiques dans le langage courant. Néanmoins, la définition acceptable de matière plastique est la suivante : un mélange contenant une matière de base qui peut être moulée et additionnée éventuellement d’adjuvants (plastifiants, stabilisants, lubrifiants, colorants, charges…). La matière de base est donc un polymère ou un mélange de polymères. Un polymère est un système constitué d’un ensemble de macromolécules, molécules de masse molaire élevée (le…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Matériaux à empreinte élastiques : les silicones par addition

Appelés également vinylpolysiloxanes (VPS), les silicones par addition sont les matériaux les plus utilisés dans l’élaboration d’empreinte élastique pour prothèse...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés What is ABRZ?

Definition of ABRZ The Acid Base Resistant Zone (ABRZ)1 is firstly reported [1] in 2004 as a part of the microstructure observed...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Understanding caries as a non-communicable disease current concepts of etiology and pathogenesis

Professeur à la Faculté de Sciences médicales de l’Université de Talca au Chili, Rodriguo Giacaman est un expert international en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...