Les réparations des restaurations coronaires défectueuses sur dents permanentes vitales

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 15 octobre 2022 (page 38-47)
Information dentaire
La prise en charge des restaurations défectueuses (RD) constitue aujourd’hui une part importante de l’activité des chirurgiens‑dentistes. Différentes solutions thérapeutiques coexistent : le suivi, le scellement des défauts, la remise en état, la réparation ou le remplacement complet. Chacune de ces options a ses indications propres ; il est primordial que la moins invasive possible soit toujours privilégiée dans le but de répondre à un double objectif d’économie tissulaire et de pérennité de la dent sur l’arcade. Si les réparations sont encore parfois décriées par certains, il semble qu’elles aient une place de choix dans le panorama de la dentisterie adhésive moderne et invasive a minima. Ces thérapeutiques apparaissent comme la procédure clinique la plus simple à mettre en œuvre apportant, d’ailleurs, confort, tant au patient qu’au praticien. En effet, toutes les études cliniques sur le sujet de la prise en charge des RD montrent l’efficacité des techniques de substitution au remplacement avec augmentation de la longévité des restaurations et l'enrayrement de la spirale des soins conservateurs. L’objectif du présent article est de dresser le panorama de ces techniques, leurs indications et leurs protocoles opératoires.

En 2017, la Fédération dentaire internationale (FDI) rappelait, après un premier document datant de 2000, dans une déclaration de principe, les points-clefs de la prise en charge de la maladie carieuse et de ses lésions selon le concept d’intervention minimale (IM) [1-2] (tableau 1). Le dernier point, mais non des moindres, est établi sur le fait que la dépose complète puis le remplacement complet d’une restauration défectueuse (RD) engendre une augmentation du volume des cavités préparées et la perte supplémentaire de tissus sains [3-4]. En 2019, il a, à lui seul, fait l’objet d’une assemblée générale [5] – ce fait souligne son importance. Malheureusement, tout comme les autres points de l’IM, il semble que ce dernier ne soit encore que trop peu considéré par les praticiens en exercice en France [6]. Il peut être avancé que le domaine de la prise en charge des RD est encore mal connu dans l’Hexagone et que le processus décisionnel semble obscur.

L’objectif du présent article est donc de dresser le panorama des techniques disponibles pour la prise en charge des RD en rappelant leurs indications, leurs protocoles opératoires, mais aussi les preuves cliniques s’y rapportant.

Tableau 1 – Les six principes de l’intervention minimale selon la Fédération dentaire internationale (2017)

Principes de l’intervention minimale selon la FDI (2017)

1. Détection précoce des lésions carieuses, évaluation de leur activité et évaluation du risque carieux

2. Reminéralisation de l’émail et de la dentine touchés par le processus carieux

3. Mise en œuvre de mesures visant à ce que les dents saines restent saines

4. Intervalle de rappel déterminé au cas par cas

5. Procédures restauratrices/opératoires invasives a minima afin d’améliorer la longévité de la dent sur l’arcade

6. Réparation des restaurations défectueuses plutôt que leur remplacement

 

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Un article, une application clinique

La prise en charge de lésions cervicales d’origine non carieuse est fréquemment envisagée par la réalisation d’une restauration adhésive par...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Prétraitements de surface de la zircone : où en sommes-nous ?

Les prétraitements de surface de la zircone sont connus pour être indispensables dans l’amélioration de l’efficacité du collage de cette...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Éléments finis : application à la forme de préparation des facettes

Les facettes en céramique, initialement réservées aux traitements esthétiques, se sont progressivement positionnées comme option thérapeutique en prothèse fixée. Ces...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : application de la méthode à un choix thérapeutique #2

La méthode des éléments finis est une méthode numérique permettant de résoudre des problèmes d’ingénierie complexe par une discrétisation spatiale...
Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Apports des biomatériaux dans la gestion des perforations endodontiques

Perforation supra-osseuse (fig. 1) Les perforations supra-crestales sont la plupart du temps iatrogéniques et surviennent lors de la réalisation de la...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les composites injectés

La dentisterie contemporaine nous donne de plus en plus de possibilités de planification (DSD, Wax-up, Mock-up) et bien souvent cette...