Les sachets de stérilisation au cabinet dentaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans Profession Assistant(e) Dentaire n°2 - 15 mars 2021 (page 24-27)
Information dentaire

Le développement de souches virales ou bactériennes de plus en plus résistantes a fait évoluer les pratiques de stérilisation. L’antique Poupinel à chaleur sèche a été remisé ainsi que toutes ces boîtes métalliques dans lesquelles le matériel à stériliser était entreposé. Place aujourd’hui aux autoclaves et à leurs dispositifs dédiés.

Introduction

Pour être efficaces, les autoclaves de classe B recommandés dans les cabinets dentaires nécessitent la diffusion de vapeur d’eau circulant librement autour des instruments. Les boîtes métalliques fermées ne sont donc plus indiquées.

Par ailleurs, cette vapeur d’eau doit s’évacuer facilement afin d’éviter une stagnation qui pourrait être à l’origine de corrosion des instruments métalliques. C’est ce qui a amené les fabricants à proposer des boîtes perforées et des plateaux très ajourés dans le but de maximiser cette circulation de vapeur.

Cependant, une enveloppe doit être ajoutée autour des dispositifs afin de garantir le maintien de la stérilité. C’est là qu’interviennent les sachets et gaines de stérilisation largement plébiscités en odontologie.

Les gaines et sachets de stérilisation offrent une grande souplesse d’utilisation mais doivent répondre à certaines normes pour être efficaces. Suivant la terminologie officielle, ce sont des systèmes de barrière stérile (SBS) préformés : système de barrière stérile partiellement assemblé avant remplissage et fermeture ou scellage. Si l’intégrité de ce sachet ne peut être garantie (instrument piquant ou coupant à l’intérieur par exemple), alors un emballage de protection doit venir recouvrir l’ensemble jusqu’à son point d’utilisation. Il s’agira alors d’un système d’assemblage qui est une combinaison du système de barrière stérile et de l’emballage de protection (norme ISO 11607).

Les sachets/gaines sont composés de deux feuilles assemblées entre elles par soudure. Ces deux feuilles n’ont pas la même composition. L’une est étanche avec un aspect plastifié : elle est composée de polypropylène associé au polyester. Elle permet la visualisation du contenu. L’autre est poreuse pour laisser passer la vapeur d’eau : elle est composée soit de papier, soit de tissu non tissé. La disposition de ces sachets dans l’autoclave…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Les tests de l’autoclave

On distingue les tests de fonctionnement, comme les tests Bowie-Dick et Hélix, qui valident le bon fonctionnement du stérilisateur à...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Les brossettes interdentaires : Pour qui ? Quand ? Comment ?

Recommandations du Collège National des Chirurgiens-Dentistes Universitaires en Santé Publique  Contexte Parmi les pathologies orales, la carie et la maladie parodontale...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés La qualité microbiologique de l’eau des units dentaires

Vrai/Faux L’alimentation de l’unit dentaire par de l’eau du réseau sans mesure particulière de traitement est sans risque. Un traitement...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Désinfection à l’acide hypochloreux : le nouveau gold standard ?

Terminologie française : acide hypochloreux, acide chlorique, hydroxidochlorine, chloranol, hydroxyde de chlore, hypochlorite d’hydrogène, eau électrolysée, eau oxydante électrolysée Terminologie anglaise :...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Poser la digue : un geste barrière, une pratique sûre et confortable

La digue : une barrière au virus La transmission du SARS-CoV-2 d’un individu à l’autre peut se faire de manière...
Hygiène et Asepsie

Article réservé à nos abonnés Création de gabarits de sachets thermosoudés pour la stérilisation

Pour pouvoir définir la taille de gaine de stérilisation et sa longueur, afin qu’elle soit adaptée aux instruments, j’ai mesuré...