Les secrets de l’isolation – Partie 5

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2018 (page 64-67)
Information dentaire
Dans les secteurs antérieurs, spécialement lorsque l’accès aux zones cervicales est requis, la stratégie d’utilisation des différentes techniques d’isolation et de rétraction gingivale est encore une fois déterminante. À propos de quelques situations cliniques…

Technique et stratégie pour la zone cervicale et le secteur antérieur : conjuguer digue et crampon additionnel

Cas 1 – Lésion cervicale et crampon additionnel

L’isolation des lésions cervicales est par nature difficile, compte tenu de la différence de hauteur très importante entre le niveau d’attache gingivale proximal et vestibulaire (ou lingual occasionnellement). La feuille de digue aura toujours tendance à « couper au court » entre les deux sommets des papilles adjacentes.
Le recours à un crampon additionnel est souvent, et malheureusement, nécessaire afin de la repousser au-delà de la marge cavitaire cervicale (fig. 1a). Or, travailler sur une dent porteuse de crampon complique l’acte opératoire. De plus, sur des dents au collet étroit (prémolaires, incisives), les mors de ce crampon additionnel doivent être très rapprochés l’un de l’autre pour assurer un grip suffisant, à même de s’opposer la tension du latex. Mais plus les mors sont proches, plus le crampon devient instable, et est susceptible de rotation sur lui-même au moindre contact exercé par l’opérateur en cours de traitement.
Ainsi, une stabilisation de ces crampons additionnels, surtout s’ils sont peu rigides, est recommandée. De la pâte thermoplastique ou du composite fluide peut par exemple être utilisé à cet effet (fig. 1b).

 

Cas 2 – Lésion cervicale, profil radiculaire et crampon additionnel

L’accès au collet des molaires est également régulièrement problématique, en raison de profils d’émergence et de contours radiculaires très variables. Dès lors, une première difficulté est de disposer d’un crampon dont le design est adapté à une anatomie cervicale spécifique, et une seconde sera d’assurer l’étanchéité au niveau de la concavité de la furcation, que la digue franchit, là encore et naturellement, de façon rectiligne. Posséder des crampons divers et mixer des techniques (crampon + ligature + téflon) au sein d’une stratégie réfléchie permet de résoudre la plupart…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le protocole e_LAB : les étapes clés

Le relevé de la couleur en dentisterie esthétique peut être considéré comme un challenge que ce soit pour le dentiste...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés La prothèse fixée transitoire en technique additive

Réalisée à la suite d’une démarche analytique, la prothèse transitoire est souvent considérée comme une restauration définitive confectionnée à l’aide...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation occlusale par CFAO à l’aide de composites usinables

La conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO) a été longtemps considérée comme un outil. C’était à nous d’adapter cet...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation esthétique d’un adolescent polycarié : discussion autour des méthodes et matériaux utilisés

Les résines composites sont aujourd’hui largement utilisées en restauration dentaire par technique directe. Les propriétés mécaniques de ces matériaux, ainsi...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’endocouronne : état des données actuelles

La restauration des dents traitées endodontiquement et ayant subi une perte de substance importante demeure un défi à relever. Ce...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

STÉPHANE SIMON Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie. Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane...