Maintenance de l’environnement gingival péri-implantaire en pratique quotidienne

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°33 - 29 septembre 2021 (page 72-84)

7. Contrôle de l’efficacité du point de contact interproximal à l’aide de fil dentaire.

Information dentaire

La maintenance implantaire permet la préservation de l’environnement gingival et du support osseux entourant l’implant ; c’est une des clés essentielles de la pérennité implanto-prothétique. Le but de cet article est de décrire le protocole clinique à mettre en place pour systématiser les contrôles et permettre une comparaison des paramètres cliniques et de leur évolution dans le temps.

De nombreuses publications scientifiques traitant des complications biologiques qui accompagnent les thérapeutiques implanto-prothétiques signalent la nécessité d’une maintenance régulière assurée par le praticien, ainsi qu’une participation active du patient dans la prophylaxie quotidienne [1-3].

Sur le plan biologique, le but de la maintenance est de prévenir l’apparition des pathologies des tissus péri-implantaires par un contrôle de plaque efficace, et d’évaluer différents critères cliniques et radiographiques permettant de diagnostiquer le plus précocement possible une évolution défavorable pour, le cas échéant, indiquer les interventions thérapeutiques nécessaires [4]. Parmi les complications biologiques, la péri-implantite survient le plus fréquemment dans un délai supérieur à cinq années suivant la réalisation implanto-prothétique, que les patients présentent ou non des antécédents de maladie parodontale [4, 5]. La mucosite, ou atteinte réversible des tissus gingivaux, précède toujours l’apparition d’une péri-implantite [6]. D’après Salvi et al., un patient sans protocole de maintenance implanto-prothétique présenterait six fois plus de risque de développer une péri-implantite [7].

À la lumière des connaissances scientifiques récentes, le but de cet article est de préciser quelques notions cliniques essentielles concernant le protocole de maintenance professionnelle qui doit être assuré dans le cadre du suivi des traitements implanto-prothétiques.

Par qui est assurée cette maintenance ?

Le suivi régulier est assuré en première intention par l’omnipraticien dans le cadre des consultations de contrôle de l’état bucco-dentaire du patient. Si nécessaire, ce contrôle est complété à intervalles réguliers par une consultation avec le praticien référent qui a réalisé la phase chirurgicale du traitement implantaire [1]. Par ailleurs, d’autres acteurs du traitement implantaire…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Planification des traitements implanto-prothétiques

Exercice limité à la parodontologie et l’implantologie, Paris Praticien attaché à la consultation d’implantologie du service de chirurgie maxillo-faciale (hôpital de Villeneuve-Saint-Georges)...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Prophylaxie implanto-prothétique : la part du patient

Selon Lee et coll. [1], la prévalence de la péri-implantite est décrite comme touchant plus de 9 % des implants posés,...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Échec de l’ostéointégration et vitamine D : état actuel des connaissances

D’après Manzano et al [1], l’utilisation d’implants courts ou la consommation de tabac seraient des facteurs de risque à l’origine de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés L’angulation du puits d’accès de vissage, une solution prothétique fiable à l’angulation implantaire ?

À propos d’un cas clinique en secteur postérieur L’angulation du puits de vissage a surtout été décrit dans les réhabilitations...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Empreinte optique et protocole d’enregistrement transgingival en prothèse supra-implantaire

La littérature a montré qu’une gestion pertinente de la situation des tissus gingivaux péri-implantaires en adéquation avec le profil d’émergence...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Risque hémorragique et prise en charge chirurgicale d’un patient sous nouvel anticoagulant oral (NACO)

La cascade de coagulation représente un équilibre entre les voies procoagulantes qui conduisent à la formation des caillots sanguins et...