Mieux connaître les biomatériaux qui relarguent des ions : proposition d’illustrations et de classification (partie 2)

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°2 - 15 octobre 2020 (page 20-30)
Information dentaire
Dans cette seconde partie, nous allons présenter trois nouveaux matériaux à relargage ionique récemment commercialisés. Ces matériaux revendiquent d’autres propriétés comme le fait d’être bulk-fill, mais aussi pour certains d’avoir des propriétés bioactives, mécaniques et autoadhésives supérieures à celles des ciments verres ionomères à haute viscosité. Le but de cet article est de faire le point sur la chimie et les performances essentiellement in vitro de ces matériaux, de façon à aboutir à une classification réactualisée des matériaux libérant des ions. Parmi les points importants à retenir de cet article : • Ces matériaux représentent assurément une voie d’avenir dans la simplification des procédures. • Ils présentent une grande hétérogénéité dans leurs propriétés. • Certains représentent des améliorations des précédents ciments verres ionomères modifiés par addition de résine (Activa BioActive Restorative et Surefil One), alors qu’un autre (Cention N) appartient à la famille des composites à relargage ioniques (CRI), voire à la famille des composites bioactifs si les premières études sur son potentiel de reminéralisation se confirment.

Alors que dans la première partie de cet article, nous avons décrit la chimie et les propriétés des matériaux bien connus libérant des ions [1], tout en nous attardant sur des formulations parfois moins bien connues, nous allons maintenant nous intéresser à d’autres matériaux récemment sortis sur le marché. Chacun d’eux revendique l’appartenance à une nouvelle famille comme celles des « composites bioactifs », des composites « bulk-fill autoadhésifs » ou bien encore des « alkasites ».

Face à toutes ces dénominations, qu’en est-il exactement ? Nous allons essayer de répondre aux questions que ces nouveaux matériaux posent. Comment leur relargage ionique fonctionne-t-il ? Représentent-ils une nouvelle famille de matériaux de restauration ? Sont-ils à proprement parler bioactifs ? Leur prise duale est-elle efficiente ? Qu’en est-il des valeurs d’adhérence développées ?

L’objectif de cette seconde partie sera d’évaluer si ces nouveaux matériaux se positionnent comme de sérieux concurrents aux ciments verres ionomères à haute viscosité (CVI-HV), qui représentent à l’heure actuelle les matériaux à relargage ionique d’usage les plus intéressants, voire – dans un futur plus ou moins proche – comme des alternatives crédibles aux résines composites, dont la mise en œuvre chronophage et rigoureuse n’empêche pas toujours la carie secondaire.

Nous nous pencherons d’abord sur les caractéristiques propres de ces nouveaux matériaux, puis nous discuterons la notion de bioactivité afin d’aboutir à une classification actualisée des matériaux à relargage ionique. Le tableau 1 redonne les légendes nécessaires à la compréhension des schémas.

Les nouveaux matériaux à relargage ionique

Les noms et compositions de ces nouveaux matériaux à relargage ionique sont listés dans le tableau 2. Seuls ceux présentant au moins une publication internationale indexée sur la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le protocole e_LAB : les étapes clés

Le relevé de la couleur en dentisterie esthétique peut être considéré comme un challenge que ce soit pour le dentiste...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés La prothèse fixée transitoire en technique additive

Réalisée à la suite d’une démarche analytique, la prothèse transitoire est souvent considérée comme une restauration définitive confectionnée à l’aide...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation occlusale par CFAO à l’aide de composites usinables

La conception et fabrication assistée par ordinateur (CFAO) a été longtemps considérée comme un outil. C’était à nous d’adapter cet...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Réhabilitation esthétique d’un adolescent polycarié : discussion autour des méthodes et matériaux utilisés

Les résines composites sont aujourd’hui largement utilisées en restauration dentaire par technique directe. Les propriétés mécaniques de ces matériaux, ainsi...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’endocouronne : état des données actuelles

La restauration des dents traitées endodontiquement et ayant subi une perte de substance importante demeure un défi à relever. Ce...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’obturation canalaire avec une nouvelle famille de biomatériaux… en toute simplicité (partie 2)

STÉPHANE SIMON Professeur des Universités (Paris Santé), exercice libéral limité à l’endodontie. Grand leader d’opinion et d’enseignement en endondontie, Stéphane...