Nouveaux formats pédagogiques en occlusodontologie grâce à l’outil Modjaw®

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°21 - 27 mai 2020
Information dentaire

Outre son utilité clinique, Modjaw®, dispositif d’enregistrement de la cinématique mandibulaire, est un outil numérique au service de la pédagogie. Sa récente acquisition par la faculté de Nice est à l’origine de la transformation de l’enseignement d’occlusodontologie.

Avec les récents progrès technologiques, les méthodes pédagogiques tendent à évoluer pour répondre aux demandes des étudiants et de la société. Les facultés de chirurgie dentaire proposent une refonte de leurs enseignements en se basant sur les apports de l’apprentissage mixte [1], à savoir la combinaison d’un enseignement traditionnel en face à face et le recours aux nouvelles technologies [2].

En ce qui concerne l’occlusodontologie, Rozencweig disait déjà en 1995 que : « L’occlusion est à l’odontologie ce que la grammaire est à l’écriture : une base indispensable à toute étude ou reconstruction. » Alors que cette discipline représente toujours un facteur déterminant dans les traitements dentaires quotidiens des patients, il est nécessaire de reconnaître l’importance d’optimiser la capacité d’apprentissage et l’acquisition de connaissances des étudiants dès la formation initiale [1].

Dans cette optique, la faculté de chirurgie dentaire de Nice, Université Côte d’Azur, a fait l’acquisition, dans le cadre d’un appel à projets pédagogiques interne à l’établissement en janvier 2019, d’un outil visant à développer la simulation pour l’enseignement de l’occlusodontologie : Modjaw®. Il a naturellement trouvé sa place dans la salle de stimulation et la salle numérique dont s’est récemment dotée la faculté (fig. 1 et 2). Cette dernière est la première en France à disposer de cet outil. Il ne restait plus qu’à saisir cette opportunité pour l’intégrer à l’enseignement de l’occlusodontologie et procéder ainsi à sa transformation numérique.

Pédagogie et numérique : que dit la littérature ?

De manière générale, les cours basés sur l’écrit demeurent la norme depuis des siècles. Mais ils ne répondent plus aux critères actuels de confort et d’attitude des étudiants, ni à leur attrait pour les technologies actuelles de l’information et…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Contrôle de l’occlusion au quotidien : méthode traditionnelle et apport du numérique

Séance CNO Responsable scientifique : Mickaël Cotelle Intervenants : Nicolas Chateau, Ahmed Rabiey Méthode traditionnelle La gestion de l’occlusion, nécessaire pour garantir...
CFAO Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible et CFAO

Séance CNO Responsable scientifique : Christophe Azevedo Intervenants : Jean Bonnet, Samy Benchikh Bien que ne mettant pas au rebut les méthodes...
Occlusodontologie

Article réservé à nos abonnés Les DTM : comment ne pas passer à côté ?

Les dysfonctionnements temporo-mandibulaires (DTM) peuvent être définis comme des myo-arthro-pathies du système stomatognathique, parmi lesquels on distingue les DTM algiques...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Flux numérique et restauration imprimée en dentisterie restauratrice

Cas clinique Une patiente de 42 ans, sans antécédents généraux, consulte pour une douleur en bas à droite lorsqu’elle mange...
CFAO

Article réservé à nos abonnés L’apport des dispositifs électroniques d’enregistrement de la cinématique mandibulaire dans le flux de travail numérique

Ayons à l’esprit quelques fondamentaux. La simulation de la dynamique mandibulaire d’un patient et la position de son axe charnière...
CFAO

Article réservé à nos abonnés La gestion fonctionnelle occlusale en numérique. Comment ça mâche ? Comment ça « match » ?

Mon histoire Cet article porte sur l’utilisation des nouvelles technologies dans notre profession et j’aimerais, afin d’illustrer mon propos, vous...