Pathologies de la muqueuse buccale et douleur aiguë

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°1 - 15 mars 2021 (page 36-44)

1. Érythème muqueux postextractionnel.

Information dentaire

La douleur est le principal motif de consultation des patients présentant une pathologie de la muqueuse buccale. Le traitement de la douleur repose sur le traitement étiologique, le plus souvent anti-inflammatoire, anti-infectieux ou sur la suppression d’un facteur iatrogène ou traumatique. Le traitement antalgique est complémentaire. Il repose le plus souvent sur les antalgiques de pallier 1 ou 2.

Les pathologies de la muqueuse buccale sont des pathologies aiguës ou chroniques qui s’accompagnent, pour certaines d’entre elles, de douleurs pouvant constituer le motif principal de consultation. La douleur ne peut pas être corrélée à la gravité des pathologies de la muqueuse buccale. Par exemple, une lésion cancéreuse est souvent peu douloureuse alors qu’une lésion bénigne, comme un aphte, est très douloureuse. Le traitement de la douleur secondaire aux pathologies de la muqueuse buccale repose davantage sur le traitement de la pathologie ou son étiologie que sur la prise en charge du symptôme. Il en découle, pour le chirurgien-dentiste, la nécessité d’être formé au diagnostic des principales pathologies de la muqueuse buccale et de connaître les principes thérapeutiques qui en découlent.

Dans cet article, nous aborderons les principales lésions élémentaires et pathologies de la muqueuse buccale douloureuses ainsi que la conduite à tenir en odontologie pour maîtriser la douleur aiguë. Nous n’aborderons pas les douleurs muqueuses chroniques telles que les stomatodynies, qui sortent du cadre de cet article.

Principales lésions élémentaires susceptibles de générer une douleur aiguë [1]

L’examen de la muqueuse buccale repose sur l’analyse des lésions élémentaires qui correspondent aux variations morphologiques et de couleur de la muqueuse (fig. 1 à 7).

Les principales lésions élémentaires susceptibles d’être associées à une douleur sont résumées dans le tableau ci-dessus.

Principales lésions élémentaires susceptibles d’être associées

à une douleur aiguë

Lésion élémentaire

Définition

Érythème (fig. 1)

Rougeur congestive plus ou moins localisée, s’effaçant à la vitropression. Il est le plus souvent le signe d’une réaction inflammatoire

Érosion (fig. 2)

Perte de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Métastases gingivales : l’examen anatomopathologique est déterminant !

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 21 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion de la gencive mandibulaire...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Lésions palatines atypiques

CAS 1 Motif de la consultation Patient de 90 ans adressé par son chirurgien-dentiste traitant pour une lésion palatine d’apparition...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés À propos de douleurs linguales atypiques

Rubrique coordonnée par Guy Princ 1. Au vu de l’anamnèse et de l’examen clinique, quel(s) diagnostic(s) vous semble(nt) le(s) plus probable(s)...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Les ulcérations peuvent être d’origine infectieuse, inflammatoire, traumatique ou tumorale

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 23 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion douloureuse sur la langue....
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Gingivite à plasmocytes : entité pathologique ou inflammation gingivale réactionnelle non spécifique ?

Anamnèse/Histoire de la maladie Une patiente de 34 ans est adressée en consultation parodontale en février 2023 dans l’Unité de...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Carcinome épidermoïde buccal : dogme des limites de l’exérèse

CAS 1 Motif de la consultation Patient de 75 ans adressé par son dentiste traitant pour une lésion suspecte du...