Plus de fluorures pour moins de caries, vraiment ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°1 - 11 janvier 2023 (page 12-16)
Information dentaire

Comment faire pour avoir un beau sourire, découvrant de belles dents blanches et saines ? Interrogez petits patients, adultes ou praticiens, tous répondront en premier lieu : « Se brosser les dents, deux fois par jour » et les initiés préciseront « avec un dentifrice fluoré ». Certes, le brossage des dents ne peut qu’améliorer la condition dentaire ; néanmoins, est-il une pratique sine qua non à la bonne santé dentaire ? « Quelle question ! », vous exclamerez-vous. Et pourtant, nous nous la sommes posée…

En parcourant la littérature, notre curseur s’est arrêté sur une revue systématique de 2016 du sérieux Journal of Dental Research [1] ne recensant que 33 études sur le sujet. Il en ressort que les individus déclarant se brosser les dents peu fréquemment ne sont que légèrement plus exposés à l’incidence carieuse et à l’apparition de nouvelles lésions, comparés à ceux déclarant les brosser fréquemment. Par ailleurs, cet effet bénéfique serait plus marqué en denture temporaire, mais serait indépendant de la teneur en fluorures du dentifrice utilisé. Certes, le biais majeur de cette revue est qu’un individu avec une fréquence de brossage importante présente une plus grande motivation à la santé, un statut socio-économique plus élevé et une alimentation plus saine, diminuant forcément le risque carieux. Mais comment expliquer l’indépendance de la présence de fluorures ? Les doses de ces études n’étaient-elles pas suffisamment élevées ?

En ce sens, l’European Academy of Paediatric Dentistry (EAPD) a émis en 2019 de nouvelles recommandations [2] en révisant à la hausse la concentration en fluorures des dentifrices chez les enfants de 2 à 6 ans, la faisant passer de 500 à 1 000 pm (jusqu’à possiblement 1 500 pm dans certaines situations). Cette mesure est-elle vraiment une stratégie prioritaire dans la prise en charge globale de la maladie carieuse ?

Pour répondre à cette question quelque peu dissidente de prime abord, armés de bon sens et littérature à l’appui, nous exposerons dans une première partie dans quelle mesure les fluorures seraient bénéfiques puis, dans une seconde, nous nous recentrerons sur la vraie cause de la maladie carieuse.

Les effets bénéfiques des fluorures dans la prévention de la maladie carieuse et leurs autres effets potentiels

Études in vivo

Si l’on scrute les chiffres issus de la revue Cochrane de 2019 [3] compilant les études cliniques analysant les effets de la…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Santé publique

Article réservé à nos abonnés Leviers et barrières de l’accompagnement au sevrage tabagique au cabinet dentaire : l’expérience girondine

En France, 25 % de la population adulte fume tous les jours [1]. Les liens entre le tabagisme et plusieurs maladies...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Modalités du sevrage tabagique en odontologie hospitalière
L’expérience nantaise

La loi du 26 janvier 2016 a autorisé les chirurgiens- dentistes à prescrire les substituts nicotiniques. De plus en plus de...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Le tabac est-il une contre-indication à l’implantologie ou l’implantologie une opportunité de sevrage tabagique ?

Le chirurgien-dentiste a un rôle central dans la motivation à la réduction ou à l’arrêt de la consommation de tabac,...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Que penser du tabac chauffé et de la cigarette électronique ?

Cigarettes électroniques (e-cigarettes) : la fin des cigarettes traditionnelles ? Les e-cigarettes ont été initialement développées sous une forme commerciale...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Impact des tabacs fumés et non fumés sur la muqueuse buccale et le parodonte

Les différents modes de consommation Le tabac est préparé différemment selon la façon dont il est consommé. Les tabacs fumés Les tabacs...
Santé publique

Article réservé à nos abonnés Être en bonne santé… pour étudier la santé

Le constat La qualité de vie des étudiants en santé est longtemps restée un tabou dans le domaine public. Le...