Préparation assistée par guidage -pag-

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°2 - 30 avril 2014 (page 99-112)
Information dentaire
Quels sont les critères de préparation adaptés à la CFAO ?
Quelles sont les formes fondamentales à respecter ?
Quelles sont les fraises spécifiques à la PAG et les mouvements à exécuter ?
Comment réaliser une V-Prep ?

La préparation dentaire est souvent considérée comme une étape banale de l’acte prothétique. Elle occupe pourtant une place centrale dans la stratégie prothétique numérique.
La préparation est la première action chirurgicale du praticien lorsqu’il a posé son diagnostic et choisi son option thérapeutique. Son rôle est primordial, elle doit dans un premier temps permettre d’éliminer toutes traces des lésions carieuses et, dans un deuxième temps, dessiner en 3D sur le substrat dentaire la structure qui va définir les fondations de la restauration.
Préparer une dent, c’est donc procéder à des soustractions de substance saine pour obtenir un résultat exploitable d’un point de vue prothétique. Il est évident que ces réductions doivent se faire dans un souci de préservation de matière, tout en garantissant la réalisation efficace de la restauration.
La préparation produit l’architecture interne de la prothèse à venir, elle doit être capable de faciliter la dispersion des forces occlusales jusqu’au parodonte. Ce drainage bien conduit amène une bonne accommodation des contraintes. C’est ce phénomène qui garantit le comportement « naturel » de l’ensemble composite dent-prothèse en conformité avec le concept de dentisterie invasive a optima.
Dans la stratégie prothétique numérique, nous distinguons 5 types de préparations génériques : les facettes, V-prep, couronnes, endocouronnes et endo V-prep. Les deux dernières sont réservées aux dents dévitalisées, les deux premières se pratiquent sur les dents vitales, alors que les couronnes sont réalisables dans un cas comme dans l’autre.
Les systèmes de CFAO imposent leurs critères techniques pour la conception et fabrication des prothèses. Ils constituent des outils technologiques qui sont régis par des règles formelles. Comme nous l’avons vu précédemment, le numérique nous donne l’avantage de travailler dans le cadre d’une réalité contrôlée. Cet…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

CFAO Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible et CFAO

Séance CNO Responsable scientifique : Christophe Azevedo Intervenants : Jean Bonnet, Samy Benchikh Bien que ne mettant pas au rebut les méthodes...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Flux numérique et restauration imprimée en dentisterie restauratrice

Cas clinique Une patiente de 42 ans, sans antécédents généraux, consulte pour une douleur en bas à droite lorsqu’elle mange...
CFAO

Article réservé à nos abonnés L’apport des dispositifs électroniques d’enregistrement de la cinématique mandibulaire dans le flux de travail numérique

Ayons à l’esprit quelques fondamentaux. La simulation de la dynamique mandibulaire d’un patient et la position de son axe charnière...
CFAO

Article réservé à nos abonnés La gestion fonctionnelle occlusale en numérique. Comment ça mâche ? Comment ça « match » ?

Mon histoire Cet article porte sur l’utilisation des nouvelles technologies dans notre profession et j’aimerais, afin d’illustrer mon propos, vous...
CFAO

Article réservé à nos abonnés Le numérique à tout prix ?

Peut-être faudrait-il commencer par s’intéresser de près aux diverses formations existantes et s’attarder sur les protocoles déjà établis. Nos professions...
CFAO

Article réservé à nos abonnés La digitalisation des teintes. Pourquoi ? Comment ? Pour quels résultats ?

La prise de teinte au cabinet dentaire n’est qu’une première étape pour la réussite de l’intégration de nos céramiques. Le...