Pronostic des retraitements endodontiques (orthogrades ou rétrogrades) versus implants

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°4 - 15 décembre 2016 (page 291-299)
Information dentaire
Résumé
Lorsqu’une dent présente un échec de traitement endodontique, plusieurs choix s’offrent aux praticiens : retraitement orthograde, chirurgie endodontique ou extraction et remplacement par un implant. Le pronostic est souvent envisagé comme critère décisionnel. Il est en réalité difficile de pouvoir comparer les chiffres issus de la littérature, car, ils ne correspondent pas à la même réalité. À l’heure actuelle, grâce aux progrès techniques, les retraitements orthogrades, la chirurgie endodontique et les implants constituent des thérapeutiques fiables et efficaces. Cependant, leurs indications, avantages et inconvénients sont différents.

Implication clinique
Le pronostic seul ne peut pas être un critère décisionnel décisif. Les études issues de la littérature ont permis de dégager un certain nombre d’éléments optimisant les thérapeutiques endodontiques et implantaires.

Les thérapeutiques endodontiques et implantaires ont un objectif commun : permettre une restauration fonctionnelle et esthétique ayant la pérennité la plus longue possible. L’apparition et le développement des thérapeutiques implantaires depuis 50 ans ont constitué indéniablement un changement dans les mentalités des chirurgiens-dentistes et les possibilités de traitements offertes aux patients. Il est admis que la meilleure solution pour le remplacement d’une dent unitaire absente est une solution implantaire. Mais, qu’en est-il d’une dent présente, traitée endodontiquement avec un échec clinique et/ou radiologique (fig. 1)

Faut-il extraire précocement afin de préserver le capital osseux ? Est-il préférable d’envisager un retraitement endodontique orthograde ou rétrograde (chirurgie endodontique) ? Quel est le pronostic de chacune des thérapeutiques envisagées ?

Pronostic et décision thérapeutique

Le pronostic (gr. pro, avant ; gnôskein, connaître) se définit en médecine comme « l’acte par lequel le médecin prévoit l’issue probable de la maladie et les différentes péripéties possibles ». Le pronostic est un facteur mis en avant dans la prise de décision, il est cependant complexe à évaluer. Que cherche-t-on à évaluer : le taux de survie ou le taux de succès ? Quels paramètres vont influencer le pronostic ? Comment les données issues de la littérature sont-elles exploitées ? Enfin, il est important d’évaluer les complications inhérentes à chacune des propositions thérapeutiques.

Les traitements endodontiques initiaux constituent une thérapeutique fiable, avec un excellent pronostic clinique et radiologique pour peu que les procédures de traitement soient respectées [1, 2]. Cependant, des échecs sont possibles et peuvent être dus à la persistance d’une infection liée à une anatomie complexe non traitée, une fêlure ou fracture non diagnostiquée…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie

Article réservé à nos abonnés Les douleurs postopératoires sont-elles systématiques en endodontie ?

La gestion de la douleur est un aspect critique de toute pratique endodontique, puisque c’est fréquemment le seul critère d’appréciation...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Situations endodontiques complexes : jusqu’où aller en pratique généraliste ?

Une méta-analyse publiée en 2021 rapporte qu’un adulte sur deux dans le monde présente au moins une dent avec une...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Ergonomie en endodontie : élément accessoire ou essentiel du traitement ?

Souvent reléguée au rang de sujet accessoire, l’ergonomie se trouve pourtant au cœur de chacun de nos gestes. L’International Ergonomics...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Anatomie endodontique : savoir identifier les pièges et les prendre en charge

La connaissance des morphologies externe et interne des dents est indispensable pour déjouer les pièges de l’anatomie endodontique, facteurs d’échec...
Endodontie

Article réservé à nos abonnés Préservation de la vitalité pulpaire : peut-on être sûr de sa décision ?

Le coût biologique et économique des défauts dans la prise en charge des lésions carieuses profondes est aujourd’hui établi. Il...
Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Apports des biomatériaux dans la gestion des perforations endodontiques

Perforation supra-osseuse (fig. 1) Les perforations supra-crestales sont la plupart du temps iatrogéniques et surviennent lors de la réalisation de la...