Prothèse amovible partielle combinée : à propos d’un cas clinique

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°5 - 20 novembre 2019 (page 236-246)
Information dentaire
Quelles sont les difficultés d’un cas présentant plusieurs édentements et une perte de DVO ?
Quelles sont les dents stratégiques ?
Comment gérer les différentes étapes du traitement ?

L’apparition et la démocratisation de l’implantologie ont diminué les indications de PAP composite. Toutefois, dans certaines situations, conserver quelques dents et réaliser un échafaudage prothèse conjointe/prothèse amovible permet à la fois de restaurer les arcades dentaires du patient et d’éviter de passer par des étapes chirurgicales (nécessitant de longues périodes de cicatrisation et difficilement compatibles avec certains antécédents). En procédant par étapes et via plusieurs étapes de contrôle, nous permettons à la fois une solution de temporisation à court terme et l’évolution du plan de traitement. Notamment lorsque celui-ci est complexe et dépend de la réussite ou non des premières thérapeutiques mises en œuvre.

Présentation  du cas clinique

Un patient de 84 ans, en bon état de santé générale, consulte pour la perte de trois couronnes solidarisées métalliques 17, 16 et 15 qui permettaient la rétention d’une PAP à châssis métallique (fig. 1 à 5).

L’examen clinique permet de mettre en exergue, au maxillaire :
– 17, 16 sont à l’état de racines, 15 est déjà préparée et ne présente aucune symptomatologie pulpaire ;
– 13 est intacte ;
– 12 est couronnée et présente une mobilité importante et un épaississement ligamentaire ;
– 11 est couronnée ;
– carie radiculaire importante à la 21 ;
– 22 est couronnée et présente également une carie radiculaire ;
– 13 est très cariée et présente une alvéolyse dépassant le tiers apical de la racine.

À la mandibule, nous notons que :
– les dents 45, 46, et 47 sont absentes ;
– la dent 37 est liée à 36 par un jonc retenu dans un composite et présente une image apicale et une alvéolyse distale dépassant le tiers de la racine. L’édentement n’a jamais été compensé.

Le patient est fumeur depuis plusieurs dizaines d’années. Nous relevons plusieurs…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Les Adhésifs en prothèse amovible : contribution au bon usage par les assistant(e)s dentaires

Le vieillissement de la population et l’augmentation de l’espérance de vie entraînent inéluctablement un accroissement de la population édentée uni...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Le contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques

Bien que peu souvent abordée, la problématique du contrôle de plaque face aux restaurations prothétiques est un sujet essentiel pour...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Gestion de la dimension verticale en prothèse amovible complète

La détermination de la dimension verticale d’occlusion (DVO) est une étape importante et complexe du traitement de l’édenté total [1]....
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Couronnes en zircone et prothèses amovibles à infrastructure métallique

Les prothèses amovibles à infrastructure métallique (PAPIM) nécessitent des préparations des dents support pour recevoir les éléments constitutifs du châssis...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible complète immédiate et flux numérique

A propos de deux cas cliniques Les prothèses complètes immédiates réalisées avant les extractions et insérées en fin de phase...