Protéomique et biomatériaux – Partie 1 : Les outils de la protéomique et l’étude des protéines adsorbées sur les surfaces

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2021 (page 20-27)
Information dentaire
La protéomique fait partie des approches « omics » utilisée de façon courante dans la recherche biomédicale qui a fait son entrée, depuis quelques années, dans le monde des biomatériaux. Dans cet article, nous commencerons par décrire les deux principaux outils de la protéomique, puis nous nous intéresserons à une première utilisation de la protéomique dans le domaine des biomatériaux : l’étude des protéines adsorbées sur les surfaces. Dans le prochain numéro, nous présenterons deux autres applications : la détection des produits libérés par les biomatériaux et l’évaluation de leur cytotoxicité.

Les avancées dans le domaine du séquençage du génome humain ont indéniablement étendu les possibilités d’étudier les processus biologiques au niveau moléculaire. Cependant, bien que les gènes contiennent en mémoire toute l’information nécessaire à la synthèse des protéines, ce sont au final les protéines qui sont les unités fonctionnelles des cellules, et qui assurent la mise en œuvre de toute la machinerie cellulaire. Depuis quelques années, la recherche biomédicale s’est donc orientée vers l’analyse du protéome.

Le protéome se définit comme l’ensemble des protéines exprimées par une cellule à un moment précis, en réponse à un environnement donné. Ce terme, mot hybride entre protéine et génome, a été proposé pour la première fois par Marc R. Wilkins en 1995 [1,2]. La protéomique, qui découle de ce terme, vise à analyser de façon globale et sans a priori l’ensemble du protéome cellulaire. Cette approche permet non seulement de prendre en compte toutes les protéines exprimées par la cellule mais également leurs différentes protéoformes résultant de modifications post-traductionnelles, c’est-à-dire de modifications chimiques ayant lieu dans la cellule après la synthèse des protéines. Ces régulations post-traductionnelles (phosphorylations, glycosylations, etc.), jouent un rôle fondamental dans la modulation de l’activité des protéines [3,4]. Le protéome étant à la fois un système extrêmement complexe (plusieurs milliers de protéines différentes exprimées simultanément) et ultra dynamique (modulations quantitatives des protéines, ajout/retrait de modifications post- traductionnelles), la protéomique n’aurait pu émerger sans le développement de techniques adaptées telles que le gel d’électrophorèse bidimensionnelle (gel 2D) et la spectrométrie de masse.

L’étude du protéome est donc devenue fondamentale, pour non seulement expliquer à l’échelle moléculaire les mécanismes…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Adhésif à base de protéines de moule  : Fonctionnement, application et perspectives en chirurgie dentaire

Le monde du vivant possède plus de quatre milliards d’années d’expérience dans la résolution de problèmes, par nécessité et pour...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le Polyétheréthercétone ou PEEK : matériau de demain en odontologie ? #1

Le polyétheréthercétone (en anglais Polyetherether­ketone) ou PEEK est un poly(oxy-1,4-phénylène-oxy-1,4-phénylènecarbonyl-1,4-phénylène). Cette dénomination rébarbative correspond tout simplement à un polymère aromatique...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les antibiotiques en odontologie, bon usage et antibiorésistance… En toute simplicité

Spécialiste qualifiée en chirurgie orale, Julie Guillet est MCU-PH à la faculté d’odontologie de Nancy, responsable du département de chirurgie...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse par éléments finis : point méthodologique

La Méthode des éléments finis (MEF) est une méthode numérique permettant d’approcher la solution d’un problème d’ingénierie complexe (en général...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Les verres bioactifs : des propriétés aux applications cliniques en dentisterie restauratrice et en endodontie

Les verres bioactifs (Bioactive glasses, BAG), comme leur nom l’indique, font partie des matériaux dits « bioactifs ». Depuis leur découverte en...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le nano-assemblage, parce qu’une image vaut mille mots…

Cette rubrique se propose de présenter à chaque numéro un schéma, un graphique, une vue microscopique… pour expliquer certains comportements des...