PRP, PRF, PRGF… les plaquettes et la régénération tissulaire

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°5 - 9 février 2022 (page 56-60)
Information dentaire

Huit pour cent de notre poids corporel sont représentés par un tissu capable de réparer et d’induire la création de tout autre type de tissu qu’il soit dur ou mou. Ce tissu c’est le sang, dont les plaquettes sont l’élément clé de la régénération tissulaire. Le plasma riche en plaquettes (PRP), produit à partir du sang autologue, continue à se développer et à prouver son intérêt dans de nombreux domaines de la médecine.

Le pouvoir des plaquettes

Le sang est constitué de trois éléments (fig. 1).

Parmi ces constituants du sang, les plaquettes (ou thrombocytes) jouent un rôle clé dans l’hémostase et la régénération tissulaire.

L’hémostase a pour but de stopper le saignement lorsqu’un vaisseau sanguin est endommagé. Elle peut être divisée en hémostase primaire, secondaire et enfin fibrinolyse et réparation vasculaire. Lors de l’hémostase primaire, une vasoconstriction du vaisseau endommagé se produit pour diminuer les pertes sanguines, puis les plaquettes se regroupent grâce au fibrinogène pour créer un clou plaquettaire. Ce clou plaquettaire est instable et soluble. L’hémostase secondaire stabilise ce bouchon en mettant en jeu de nombreuses protéines sanguines, appelées facteurs de coagulation, produites par le foie. Leur activation en cascade aboutit à la formation d’un thrombus, structure insoluble plus grosse et solide que le clou plaquettaire. Le thrombus est constitué de globules rouges et plaquettes emprisonnés dans un réseau de fibrine. La troisième étape est la réparation du vaisseau endommagé couplé à la fibrinolyse qui correspond à la dégradation du thrombus [1] .

Les plaquettes sont des fragments de mégacaryocytes produits dans la moelle osseuse. Elles sont dépourvues de noyau et ont une durée de vie de 8 à 10 jours. Elles interviennent dans l’hémostase primaire grâce au facteur Von Willebrand. Celui-ci se fixe sur le récepteur GP1B présent à leur surface et aboutit, entre autres, à la cascade d’activation des plaquettes et à l’exocytose de fibrinogène. Leur activation les fait passer d’une forme de disque plat à une forme de sphère avec des prolongements cytoplasmiques (pseudopodes). Les plaquettes activées ont à leur surface un récepteur capable de se fixer au fibrinogène. Le fibrinogène qu’elles viennent de libérer se fixe sur les récepteurs de différentes plaquettes…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux Endodontie

Article réservé à nos abonnés Impact du type de restaurations collées sur l’accès aux canaux lors d’un retraitement endodontique

La restauration de la dent dépulpée postérieure a longtemps été stéréotypée, avec comme proposition de restauration presque systématique la couronne...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Tenons fibrés usinés personnalisés et tenons fibrés conventionnels : quelle résistance à la fracture ?

La conception d’un tenon intra-radiculaire sur une dent devant être couronnée est censée renforcer la résistance globale des tissus résiduels,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Analyse protéomique de fibroblastes gingivaux humains exposés aux produits relargués par une résine composite

Les résines composites sont largement utilisées en clinique en raison de leur grande résistance et de leurs propriétés esthétiques [1]....
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intégration occlusale du bridge collé cantilever postérieur en céramique

Alternative à l’implantologie et aux restaurations plurales traditionnelles, le bridge collé cantilever postérieur en céramique (BCCPC) est une nouvelle solution...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Pronostic du résultat colorimétrique obtenu post-éclaircissement des dents vitales : Le Coefficient Potentiel d’Éclaircissement CPE (Partie 2)

Finalement, que signifie avoir les dents blanches ? « Docteur, je viens vous voir pour avoir les dents blanches ! », voici...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Le choix des dents prothétiques : un enjeu pour le praticien

Les dents en céramique ont longtemps constitué le gold standard en prothèse amovible. Historiquement le plus ancien, ce matériau alliait...