Qu’est-ce qu’une lésion apicale ?

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire
Nous la traitons chaque jour et les qualificatifs ne manquent pas pour la désigner. Pourtant, elle reste mal connue. Voici donc un rappel des caractéristiques majeures de la lésion apicale.

Infectieuse ou inflammatoire ?

Appelée kyste, granulome, LOE (lésion d’origine endodontique), lésion Endos ou encore LIPPE (lésion inflammatoire péri radiculaire d’origine endodontique) pour être plus moderne, voire pêche ou patate, c’est finalement la dénomination parodontite apicale, ou « apical periodontitis » en anglais, qui évoque le plus la vraie nature de cette lésion. En effet, le suffixe « ite » rappelle le caractère inflammatoire de cette lésion, pourtant trop souvent associée à une lésion infectieuse.
La pathologie endodontique est certes fréquemment d’origine infectieuse, mais elle demeure une lésion inflammatoire. Ce caractère inflammatoire est très important, car il permet de mieux comprendre les objectifs du traitement endodontique qui, rappelons-le, traite la cause de façon indirecte et non directe, sauf pour la chirurgie (quoique…).

Mécanisme biologique

Dans les conditions physiologiques, l’os est en perpétuel renouvellement. Ce remaniement résulte d’une parfaite synchronisation entre résorption par les ostéoclastes et apposition par les ostéoblastes. Cette synchronisation est orchestrée par les facteurs biologiques RANK et ostéoprotégérine, eux-mêmes sous contrôle hormonal fort. Une perturbation de cet équilibre homéostatique peut engendrer une récession excessive de l’os. Par exemple, lors de la perturbation hormonale durant la ménopause féminine, l’hyper-résorption conduira à l’ostéoporose si ce désordre n’est pas contrôlé.
 
Dans le cas de la lésion apicale, le même phénomène se produit. La présence d’agresseurs bactériens à proximité de l’os stimule un processus inflammatoire réactionnel qui a notamment pour conséquence une suractivation ostéoclastique et, par conséquent, une résorption osseuse de contact. Cette réaction inflammatoire a pour objectif de confiner l’infection au sein du canal et, ainsi, de protéger l’organisme d’une infection directe.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le point de vue de l’endodontiste dans le diagnostic et le plan de traitement des lésions endo-parodontales

Étiologies et classification des lésions endo-parodontales La complexité des LEP reflète l’étroite relation entre le parodonte et le système endodontique....
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La gestion chirurgicale des lésions endo-parodontales

Étiologie de la lésion endo-parodontale Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une infection simultanée de l’endodonte et du parodonte, nécessitant...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le contrôle de l’infection dans les lésions endo-parodontales : objectifs et moyens

Importance du contrôle de l’infection endocanalaire et parodontale dans les LEP Origine infectieuse des lésions endo-parodontales Une LEP établie est...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Les traitements parodontaux des lésions endo-parodontales

Étiopathogénie, diagnostics et classifications Les lésions endo-parodontales sont toujours associées à une contamination microbienne. Ces contaminations peuvent être d’origine traumatique,...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Comment améliorer le traitement endodontique lors des lésions endo-parodontales ?

Le cas particulier des pathologies endo-parodontales Les infections endo-parodontales impliquent une interaction complexe entre les infections endodontiques et parodontales, où...
Endodontie Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Critères de décision et objectifs parodontaux du traitement des lésions endo-parodontales
Le point de vue du parodontiste

Diagnostic parodontal et classification selon l’EFP des lésions endo-parodontales De nombreuses classifications des LEP se sont succédé, basées sur l’étiologie, la...