Restaurations implantaires complètes fixées : empreinte et conception

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°4 - 15 décembre 2021 (page 314-322)
Information dentaire
Si les protocoles cliniques de réhabilitation implantaire complète transvissée sur implants sont aujourd’hui bien établis lorsqu’il s’agit d’utiliser les techniques conventionnelles, il n’en est pas de même lorsque l’on bascule sur les techniques numériques. De nombreux paramètres sont à prendre en considération, tant au niveau du séquençage des rendez-vous que des choix technologiques. Cela impacte la clinique et le laboratoire, qui doivent apprendre ensemble de nouveaux mécanismes. Connaître le fonctionnement de ces technologies, leurs spécificités et leurs limites permet une collecte efficiente des données afin de créer un avatar virtuel de notre patient et de fournir au laboratoire de prothèse des informations digitales fiables lui permettant d’assurer des reconstructions prédictibles et reproductibles.

Les protocoles cliniques de réhabilitation implantaire complète transvissée sur implants sont aujourd’hui bien établis lorsqu’il s’agit d’utiliser les techniques conventionnelles d’empreintes physico-chimiques et de coulée. Ces protocoles, peaufinés depuis de nombreuses années, nous permettent d’obtenir des résultats prédictibles et reproductibles. Néanmoins, l’arrivée massive des technologies numériques bouleverse cet ordre établi. L’adoption des scanners numériques et des machines-outils dans les laboratoires de prothèse a engendré une rapide adaptation de la part des industriels de l’art dentaire. De nombreux développements ont abouti à la mise en place de nouveaux flux de travail permettant d’assurer des gains de temps considérables dans les différentes étapes de laboratoire.

L’essor des technologies numériques dans les cabinets dentaires et de chirurgie nous amène aujourd’hui à repenser nos protocoles pour tirer la quintessence de ces outils et tenter si possible d’égaler voire surpasser les résultats obtenus en technique traditionnelle.

Si les résultats fournis par les scanners intraoraux en empreintes sectorielles sont bien documentés et réputés supérieurs aux empreintes traditionnelles, il n’en est pas de même pour les empreintes en arcades complètes dentées, et encore moins pour la gestion des arcades totales sur implants.

Techniques d’empreintes

Empreintes conventionnelles [1-12]

Les empreintes physico-chimiques strictes ou mixtes (faisant usage de plâtre et/ou de scan analogues (corps de scannage dédiés à la numérisation d’une empreinte physico-chimique par un scanner de laboratoire, fig. 1) sont aujourd’hui bien décrites.

En fonction des systèmes implantaires, du type de connexion (directe ou par pilier intermédiaire type MUA), de l’enfouissement des implants, le clinicien dispose d’un panel d’outils permettant l’enregistrement…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Implantologie Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Prévoir les résultats et maintenir les acquis en implantologie

Une réhabilitation implanto-portée a pour but de restaurer la fonction et l’esthétique sur le long terme [1]. Dans l’esprit des...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Extraction implantation avec ou sans mise en charge immédiate ?

L’amélioration de nos connaissances ainsi que l’évolution de l’offre concernant le matériel implantaire (design et état de surface notamment) ont...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés Planification implantaire : de la conception à l’exécution

Réhabiliter le patient édenté complet ou celui qui va le devenir par une prothèse implanto-portée nécessite, en premier, la mise...
Implantologie chirurgicale

Article réservé à nos abonnés Chirurgie implantaire : technique guidée ou main libre ?

Les premiers pas en implantologie avaient comme objectif l’obtention de l’ostéo- intégration des implants et l’observation de leur taux de...
Implantologie prothétique

Article réservé à nos abonnés Restaurations implanto-portées compensant un édentement bi-maxillaire encastré : la prise d’empreinte

Un patient se présente en consultation d’implantologie pour compenser ses édentements maxillaire et mandibulaire. Lors de cette première consultation, une...
Implantologie

Article réservé à nos abonnés L’implantoplastie pour le traitement des péri-implantites : revue systématique de la littérature. Partie 2

RÉSUMÉ Objectifs La fréquence globale des péri-implantites, pathologie d’origine bactérienne, affecte 20 % des implants et 10 % des patients. Il n’existe...