Réhabilitation esthétique d’un adolescent polycarié : discussion autour des méthodes et matériaux utilisés

  • Par
  • Publié le . Paru dans Biomatériaux Cliniques n°1 - 15 mars 2021 (page 68-77)
Information dentaire
La réhabilitation des adolescents et jeunes adultes polycariés peut soulever certaines interrogations, en particulier au niveau du secteur esthétique maxillaire. Eu égard à l’indispensabilité d’une bonne planification, différents points doivent être étudiés avant de choisir et d’entreprendre ce type de réhabilitations. La gestion de la carie et de sa récidive en constitue le premier écueil. S’ensuit la problématique de la proximité pulpaire et du risque d’effraction pulpaire. Par ailleurs, l’enjeu esthétique du secteur incisivo-canin peut accentuer la complexité de prise en charge du patient. Une bonne connaissance des techniques restauratrices et prothétiques permettra au praticien d’anticiper les différentes problématiques posées. Il sera discuté dans cet article de trois options de traitement envisageables, et des matériaux pouvant être utilisés. La première option est la réhabilitation par prothèse conjointe scellée conventionnelle. La deuxième possibilité est la réhabilitation par restauration adhésive céramique. Enfin, la dernière solution envisageable est la réhabilitation par restauration directe en résine composite. Cette dernière technique sera au cœur du développement présenté et illustrée à l’aide d’un cas clinique.

Les résines composites sont aujourd’hui largement utilisées en restauration dentaire par technique directe. Les propriétés mécaniques de ces matériaux, ainsi que leurs propriétés optiques, permettent une restitution de la substance perdue avec biomimétisme et économie tissulaire. Cependant, la littérature scientifique peine à déterminer les limites de ces matériaux, notamment en matière de volume de restauration [1,2]. La pratique dentaire est demandeuse de traitements toujours plus novateurs et les choix thérapeutiques sont parfois influencés par les tendances ou les facteurs économiques. Néanmoins, il est essentiel de placer l’intérêt du patient au centre des décisions [3,4]. Seront envisagés, dans cette présentation de cas, les critères conduisant à l’utilisation des résines composites en technique directe, ainsi que les protocoles de traitement utilisés pour la réhabilitation du secteur esthétique chez un adolescent polycarié.

PRÉSENTATION DE CAS

Un patient polycarié est adressé en mars 2018 pour une prise en charge globale. Il s’agit d’un jeune homme de 18 ans ayant terminé un traitement orthodontique fin 2017. Au cours de ce traitement, de larges lésions carieuses sous-jacentes aux brackets orthodontiques se sont formées. Le jeune homme nous informe travailler dans la restauration et avoir fait des stages en pâtisserie. Par ailleurs, il précise un certain relâchement de l’hygiène au cours de son apprentissage, ainsi qu’une consommation élevée de cafés sucrés. De telles habitudes d’hygiène orale et alimentaire, s’ajoutant aux port de brackets orthodontiques, sont manifestement responsables de ces lésions multiples [5]. Le patient se dit conséquemment complexé par son sourire (fig. 1) et souhaite la résolution de ce désordre esthétique, ainsi que des symptômes douloureux généralisés.

L’examen clinique révèle une inflammation gingivale avec présence de plaque…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Overlay en composite réalisé par impression 3D : un des premiers cas cliniques et premières réflexions

La fabrication additive, plus couramment appelée impression 3D, est abordée depuis maintenant plusieurs années dans le domaine de la médecine...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Phénomènes d’usures par frottement au sein des dispositifs médicaux… En toute simplicité

Pascale Corne a réalisé une thèse d’université sur les mécanismes d’usures au sein des connexions implantaires co-dirigée par Jean Geringer,...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Usure abrasive à trois corps ou « Abrasion »

L’usure est la détérioration que produit l’usage. Au niveau des tissus dentaires, c’est une manifestation physiologique, cumulative et irréversible qui...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’évidence du bridge collé à une ailette pour le remplacement d’une incisive… ou pas !

Le remplacement d’une dent unitaire antérieure est toujours un défi, étant donné les objectifs esthétiques et fonctionnels (phonatoire et masticatoire)...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés Intérêts des exosomes dans la régénération osseuse et parodontale

La parodontite est une maladie inflammatoire associée à une dysbiose, affectant 50 % des adultes et survenant plus fréquemment chez les...
Biomatériaux

Article réservé à nos abonnés L’extension préventive : une renouveauté ?

Aujourd’hui ressurgit sur Internet et dans la littérature dentaire non scientifique, le vieux concept d’extension préventive décrit par Black en 1891....