Risque iatrogène sur l’émail de la dépose des attaches orthodontiques et du nettoyage de la colle

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2015 (page 26-32)
Information dentaire
« L’iatrogénie correspond aux conséquences indésirables ou négatives sur l’état de santé individuel ou collectif de tout acte ou mesure pratiqués ou prescrits par un professionnel habilité et qui vise à préserver, améliorer ou rétablir la santé »

Quelle attitude thérapeutique adopter ? (1re partie)

L’effet iatrogène est un effet indésirable, conséquence d’un traitement par un thérapeute qui n’est pas nécessairement lié à une erreur, une imprudence ou une négligence de la part du thérapeute.
Une dépose des attaches inadaptée peut entraîner des fissures, des arrachements microscopiques ou macroscopiques de l’émail, voire des nécroses dentaires (fig. 1).



Un nettoyage agressif de « la colle » peut entraîner une altération de l’émail qui va de la perte de sa brillance et de son poli jusqu’à la réduction de son épaisseur en passant par la création de rayures (fig. 2).


Un nettoyage incomplet de la colle orthodontique peut être à l’origine d’une dyschromie liée à la coloration dans le temps de la résine résiduelle (fig. 3).


Cet article tentera de traiter la iatrogénie sur l’émail de la dépose des attaches orthodontiques, du nettoyage de la colle et des précautions à prendre pour éviter leurs effets délétères.
Plusieurs paramètres jouent sur la qualité de l’émail après un traitement ODF :
• l’agressivité du traitement de surface de l’émail,
• les propriétés adhésives et mécaniques du système de collage,
• les caractéristiques de l’attache et de sa base (rigidité et traitement de la base)
• la technique de dépose des attaches,
• les instruments et la procédure de nettoyage de la colle.
La question de l’intégrité de l’émail et de son état de surface après un traitement orthodontique doit être posée à tout moment du traitement orthodontique et pas uniquement au moment du choix de l’instrument de nettoyage de la colle.

Incidence des systèmes de collage et des traitements de surface associés sur la préservation de l’émail

Avant chaque début de traitement, le praticien doit avoir à l’esprit la question suivante :…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (Partie 2) : Adhésion à l’émail

Depuis les travaux de Buonocore, suivis de ceux de Newman et Miura, puis l’introduction de la technique du mordançage acide...
Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...