Savoir favoriser la cicatrisation d’une chirurgie d’assainissement

  • Par
  • Publié le . Paru dans Réalités Cliniques n°3 - 15 septembre 2014 (page 229-239)
Information dentaire
Résumé 
Au cours d’une chirurgie d’assainissement, chacune des décisions prises par l’opérateur est susceptible d’influencer, favorablement ou non, la cicatrisation. Depuis l’analyse de la situation préopératoire, en passant par la phase chirurgicale, l’instrumentation choisie, jusqu’aux prescriptions et suivi post-opératoires, cet article décrit, à partir des données scientifiques récentes, l’impact de nos décisions sur les tissus parodontaux et propose un protocole pour optimiser la cicatrisation.

Implication clinique
Obtenir une bonne cicatrisation est l’objectif de tout acte chirurgical et le garant de résultats cliniques satisfaisants.

La chirurgie parodontale de pleine épaisseur est une phase possible du traitement des parodontites modérées à sévères. Elle peut-être associée à des techniques de régénération, soutenues par l’adjonction de biomatériaux. Seule la cicatrisation sans biomatériau adjuvant sera étudiée dans cet article.
La cicatrisation d’une telle intervention n’est pas toujours jugée satisfaisante. L’objectif est de comprendre quels sont les éléments capables de compromettre les résultats postopératoires.
Les données de la littérature mettent en évidence les facteurs hôte et opérateur-dépendant qui influencent la cicatrisation ainsi que les différents protocoles chirurgicaux permettant une optimisation des résultats.

Facteurs de risque du patient et leur incidence sur la cicatrisation

Les principales phases de la cicatrisation
La cicatrisation est le résultat d’une succession coordonnée d’événements, impliquant la migration, la prolifération et l’expression phénotypique d’un grand nombre de types cellulaires. Elle permet le dépôt et le remodelage d’une matrice extra-cellulaire spécifique du tissu lésé, et se divise classiquement en 3 étapes :
•l’inflammation, étroitement liée au processus d’hémostase, permet la détersion de la plaie et aboutit à la formation d’une matrice spécifique qui sera le support de la phase de prolifération,
• la prolifération, caractérisée par la formation d’un tissu de granulation qui remplace progressivement le caillot de fibrine. Elle s’accompagne de la ré-épithélialisation de la plaie,
• la consolidation, correspond à un remodelage qui se poursuit pendant plusieurs mois, permet une adaptation fonctionnelle du tissu (fig. 1).

Cette cicatrisation a pour objectif de restaurer l’architecture tissulaire ainsi que sa fonction (1).
Le patient : une cause d’échec ?
Afin d’éviter certains échecs chirurgicaux, il est important…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’éducation thérapeutique en parodontologie

«Du désir au plaisir de changer. » Voici comment Françoise Kourilsky titrait l’un de ses ouvrages, mais pourrions-nous appliquer cette formule...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Le profil du risque en parodontologie

Les parodontites sont caractérisées par une inflammation associée à la présence de microbes qui engendre une perte d’attache parodontale [1]....
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés L’harmonie du rose et du blanc, de la réflexion à la réalisation !

Le complexe dento-parodontal L’attache supra crestale La gencive est attachée à la dent pour assurer une barrière étanche et imperméable...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés La chirurgie muco-gingivale du dépistage aux soins postopératoires

Les récessions gingivales Les récessions gingivales sont définies comme « le déplacement de la gencive marginale apicalement à la jonction amélo-cémentaire »...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Données probantes et recommandations pour l’étape 2 de la thérapie parodontale

Qu’est-ce que la parodontite ? La parodontite est une maladie inflammatoire chronique déclenchée par l’accumulation de biofilm ; elle est d’étiologie multifactorielle...
Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Traitement chirurgical des poches parodontales résiduelles Pourquoi ? Quand ? Comment ?

La place de la chirurgie dans le plan de traitement parodontal La thérapeutique non chirurgicale bien exécutée suffit à elle seule...