Techniques de réparation des prothèses amovibles partielles en résine

  • Par
  • Publié le . Paru dans Stratégie Prothétique n°4 - 15 septembre 2022 (page 276-284)
Information dentaire
– Pourquoi les prothèses amovibles partielles en résine sont-elles sujettes à de fréquentes fractures ?
– Les prothèses amovibles partielles en résine doivent-elles être désinfectées avant toute réparation ?
– Quelles sont les différentes techniques de réparation des prothèses amovibles partielles en résine ?

Les prothèses amovibles partielles en résine subissent régulièrement des fractures qui intéressent tous les constituants. En cas de fractures, les réparations peuvent se dérouler aussi bien au cabinet dentaire qu’au laboratoire de prothèse. Au cabinet dentaire deux grandes techniques existent : les réparations directes en bouche et celles sur des modèles issus d’empreintes.

Dans les cas de fêlures, de fractures simples de la base, de fractures dentaires ou de dents désolidarisées, les techniques directes en bouche sont indiquées. Dans les autres cas de fractures multiples ou intéressant plusieurs éléments de la prothèse, il est conseillé de réaliser les réparations sur des modèles. Notons par ailleurs, que certaines fractures multiples nécessitent la réalisation d’une nouvelle prothèse.

Introduction

La prothèse amovible en résine présente deux grandes expressions cliniques : la prothèse adjointe partielle et la prothèse adjointe totale.
Même si, durant ces dernières décennies, l’essor pris par les implants ostéointégrés a fait progresser le nombre de situations cliniques permettant de réaliser des prothèses fixées, la prothèse adjointe demeure un moyen thérapeutique incontournable pour un grand nombre de patients [1].

Une occlusion mal équilibrée, du matériau insuffisant ou non approprié, une mauvaise conception, une rixe, un accident de la voie publique, une mauvaise réalisation, peuvent endommager les prothèses amovibles partielles. Cela peut se manifester par des fractures partielles ou totales des pièces prothétiques.

Les réparations des pièces prothétiques intéressent les dents, la base, les crochets ou les trois éléments en même temps. Elles peuvent se faire au laboratoire ou au cabinet dentaire en cas d’urgence.

Dans cette étude, nous nous intéresserons aux réparations des prothèses amovibles partielles sur base en résine. L’objectif était de montrer, à travers des situations…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés À propos d’un cas de prothèse complète unimaxillaire : apports du titane en prothèse amovible

Le traitement d’un édentement complet uni-maxillaire est une situation thérapeutique délicate. En effet, la présence d’une arcade édentée opposée à...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés Prothèse amovible partielle à infrastructure polymère implanto-retenue

Chercher des alternatives thérapeutiques, c’est tenter d’apporter des solutions innovantes à des problèmes existants ou émergents. Le cobalt (Co) métallique...
Prothèse amovible

Article réservé à nos abonnés La coronoplastie pré-prothétique en PAPM : critères de décision

Diagnostic La situation de la LPGCC séparant la dent en deux zones distinctes (zone de dépouille et de contre-dépouille) se...