Ulcérations herpétiformes du bord de langue

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire n°43 - 9 décembre 2020
Information dentaire
Les ulcérations polycycliques de la muqueuse buccale peuvent être secondaires à une infection herpétique (primo-infection ou récurrence), mais aussi faire évoquer d’autres diagnostics comme une aphtose buccale idiopathique ou une carence révélée par un bilan sanguin systématique.

CAS 1

Motif de la consultation

Lésions douloureuses de la langue, récurrentes depuis un an.

Histoire de la maladie

• Patiente de 39 ans qui présentait des « aphtes » de la langue en permanence depuis un an. Elle a eu un traitement par acyclovir pendant 15 jours, prescrit par son médecin généraliste, et par colchicine pendant 3 mois, prescrit par son dermatologue, qui se sont révélés inefficaces.

Interrogatoire

• Il mettait en évidence un antécédent d’anémie de Biermer chez le père et aucun antécédent médical personnel. La patiente décrivait des sensations discrètes de dysesthésies au niveau des mains et des douleurs endo-buccales chroniques à type de brûlures et de gêne lors de l’alimentation.

Examen clinique

• L’examen endo-buccal révélait, sur les bords de langue, de larges plages érythémateuses associées à des ulcérations superficielles, millimétriques, dont certaines étaient polycycliques. La palpation des aires ganglionnaires cervico-faciales ne révélait pas d’adénopathies.

Examen paraclinique

• Un bilan biologique comprenant un hémogramme et un dosage sérique des vitamines B9 et B12 et de la ferritine a été prescrit. Il a révélé une macrocytose et un déficit en vitamine B12 avec un taux d’hémoglobine normal.

Synthèse

• Le tableau clinique est évocateur d’une maladie de biermer : antécédent familial, larges plages érythémateuses associées à des ulcérations aphtoïdes miliaires, dysesthésies probablement dues à une neuropathie périphérique. Le bilan biologique de première intention confirme la carence en vitamine B12 qui se traduit par une macrocytose. La vitamine B12 joue un rôle important dans la synthèse de l’ADN lors de la multiplication des cellules. Un déficit entraîne un défaut de mitoses qui se traduit le plus souvent par une mégaloblastose cellulaire, un défaut de renouvellement cellulaire au niveau…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Lésions labiales atypiques

Cas 1 Motif de la consultation Patient de 35 ans, qui a été adressé par son médecin généraliste pour une...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés L’algie gingivale est bien un signe d’alerte à ne pas négliger !

Anamnèse Une patiente de 71 ans est adressée par son médecin généraliste pour une inflammation gingivale diffuse symptomatique. L’entretien médical...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Métastases gingivales : l’examen anatomopathologique est déterminant !

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 21 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion de la gencive mandibulaire...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Lésions palatines atypiques

CAS 1 Motif de la consultation Patient de 90 ans adressé par son chirurgien-dentiste traitant pour une lésion palatine d’apparition...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés À propos de douleurs linguales atypiques

Rubrique coordonnée par Guy Princ 1. Au vu de l’anamnèse et de l’examen clinique, quel(s) diagnostic(s) vous semble(nt) le(s) plus probable(s)...
Dermatologie buccale

Article réservé à nos abonnés Les ulcérations peuvent être d’origine infectieuse, inflammatoire, traumatique ou tumorale

CAS 1 Motif de la consultation Étudiante de 23 ans, venue consulter pour l’apparition d’une lésion douloureuse sur la langue....