Une image radiologique atypique

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire (page 30-31)
Information dentaire
Un patient âgé de 75 ans, sans antécédent médico-chirurgical notable, est adressé par son chirurgien- dentiste pour une cellulite génienne droite. Il est sous traitement antibiotique (amoxicilline-acide clavulanique) depuis 48 heures. Il est suivi régulièrement par son praticien qui réalise un orthopantomogramme en moyenne tous les 3 ans. Les dents de l’hémi-arcade droite ne présentent aucune lésion ; on note l’absence de 18. A l’examen clinique, on retrouve une voussure vestibulaire douloureuse dans la région tubérositaire droite ; l’absence de trismus est à noter. La sensibilité labio-jugale droite est conservée. Il n’y a pas d’adénopathie cervicale. Le patient est adressé pour un examen tomodensitométrique du massif facial (coupes sagittale, coronales et axiales).
1. Quel est le diagnostic évoqué par l’image radiologique ?

a. Sinusite maxillaire droite
b. Lésion kystique maxillaire droite
c. Sinusite aspergillaire droite
d. Carcinome épidermoïde maxillaire droit
e. Aucune des réponses

2. L’évolution sous traitement antibiotique est favorable au bout de 8 jours. Le patient est revu en consultation.Quel(s) examen(s) complémentaire(s) préconisez-vous ?

a. Une NFS
b. Une échographie cervicale
c. Une IRM du massif facial
d. Un doppler cervical
e. Aucun autre examen radiographique

3. L’intervention est programmée. Il s’agira :

a. D’une intervention ORL de type méatotomie moyenne permettant l’ablation du corps étranger intra-sinusien
b. D’un curetage alvéolaire dans la région 18
c. D’une intervention de type Caldwell-Luc permettant l’ablation du corps étranger intra-sinusien
d. Des deux interventions décrites en b et c
e. Aucune des réponses

4. Le patient est informé des suites postopératoires. En quoi consisteront-elles ?

a. Hématome jugal
b. Epistaxis
c. Hypoesthésie dans le territoire labio-jugal droit (trijumeau)
d. Diplopie
e. Parésie faciale droite

Réponses :

1 : b ; 2 : e ; 3 : d ; 4 : a, b, c

Commentaires

La découverte d’une lésion des maxillaires nécessite une analyse des caractères cliniques et radiologiques afin d’évoquer une hypothèse diagnostique et d’y associer la thérapeutique la plus adaptée en attendant le résultat anatomo-pathologique (sans biopsie préalable).
Les kystes inflammatoires ou folliculaires, comme dans ce cas, nécessitent seulement une énucléation, alors que certaines tumeurs bénignes peuvent demander une résection osseuse plus large.
L’intervention a lieu sous anesthésie générale en chirurgie ambulatoire. Une voie d’abord muqueuse vestibulaire supérieure droite permettant d’aborder la région alvéolaire 18 et la paroi antérieure du sinus maxillaire (Caldwell Luc) est réalisée.
L’exérèse de la lésion kystique au niveau de l’alvéole…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique

Thèmes abordés

Sur le même sujet

Médecine

Article réservé à nos abonnés Le défi du secteur antérieur : contraintes et limites

Situation initiale Un patient de 62 ans se présente en consultation afin de réaliser les coiffes prothétiques des dents 12...
Médecine

Article réservé à nos abonnés Ça saigne, pas de panique !

Allo, Docteur ? Ça saigne ! Le patient qui saigne est en état de détresse (rythme cardiaque augmenté, tension artérielle augmentée du...
Médecine

Article réservé à nos abonnés Le virus Epstein-Barr

L’objectif de cette rubrique est de rédiger la carte d’identité d’un habitant du parodonte. La rubrique comportera l’identité de l’habitant...
Médecine Parodontologie

Article réservé à nos abonnés Évaluation de différents scores de risque Dans la prévention des maladies péri-implantaires. Analyse d’une étude clinique de cohorte à long terme

RÉSUMÉ Contexte Cette étude a comparé la valeur pronostique à long terme de deux modèles de scores d’évaluation du risque...
Esthétique Médecine

Article réservé à nos abonnés Les hypominéralisations molaires incisives (MIH) – Partie 2 : Identifier les aspects cliniques et les diagnostiquer

Introduction Pour mieux comprendre le caractère essentiel du diagnostic précoce, il est important de détailler et comprendre les différents aspects...
Médecine

Article réservé à nos abonnés Le souffle, le milieu buccal, miroirs des territoires traversés

Segments et cavités traversés (fig. 1) Le tractus trachéo-broncho-pulmonaire Le souffle est généré naturellement par les poumons en tant que...