Ventilation buccale et SAOS chez l’enfant

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Orthodontiste n°4 - 15 septembre 2016 (page 24-35)
Information dentaire
Les troubles respiratoires obstructifs du sommeil (TROS) de l’enfant sont un continuum allant du ronflement isolé, au syndrome d’apnées hypopnées obstructives du sommeil (SAHOS). Leurs conséquences délétères varient d’une simple altération de la qualité de vie de l’enfant, jusqu’à une altération de son développement neurocognitif, de sa croissance, et un retentissement cardiovasculaire.
Cet article décrit les étiologies et les conséquences morphofonctionnelles de la ventilation orale et du SAHOS, qui justifient la nécessité de leur dépistage et de leur traitement précoces.

Ventilation buccale

La nécessité vitale de la permanence des échanges gazeux au niveau des alvéoles pulmonaires confère un rôle capital à la ventilation dès la naissance — première inspiration et cri primal — et cela jusqu’au dernier souffle, la dernière expiration en fin de vie.
Sur le plan fonctionnel, c’est le mode de ventilation nasale qui constitue la normalité physiologique car la filière nasale est spécifiquement constituée pour assurer le conditionnement thermohygrométrique (réchauffement et humidification) et de filtration particulaire de l’air inspiré. En effet, la muqueuse qui tapisse le conduit et les cavités ventilatoires présente des particularités parfaitement adaptées à ces rôles (épithélium cilié, sécrétion de mucus, riche réseau vasculaire…).
Néanmoins, nous pouvons tous également ventiler par la cavité buccale, mais cela ne devrait s’installer que temporairement dans des situations où une suppléance est nécessaire. Malheureusement, chez beaucoup d’enfants (et d’adultes) la ventilation habituelle, de jour comme de nuit, s’effectue par la bouche, laissant celle-ci constamment entrouverte. Cette situation, bien qu’anormale, n’entraîne aucune plainte particulière de l’enfant et ne constitue pas pour les parents un sujet d’inquiétude parce qu’ils en sont le plus souvent inconscients. Mais, cet état, apparemment anodin, doit être considéré comme un profond dysfonctionnement car la filière ventilatoire est bien plus qu’un simple tuyau passif pour le passage de l’air, comme l’ont bien montré Talmant et coll dans une série de publications (1-9).

Conséquences sur la croissance des maxillaires (10).
L’apparition et l’installation d’une ventilation buccale vont s’accompagner dans un premier temps d’une inflammation de la muqueuse nasale avec œdème et stase veineuse qui vont progressivement constituer des facteurs d’obstruction pour le passage de l’air. Lorsque cette situation…

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour lire la suite :

Vous êtes abonné.e ? Connectez-vous
Mot de passe
oublié ?

Vous pouvez également :

Acheter l'article En version numérique
Acheter le numéro À l'unité

Thèmes abordés

Sur le même sujet

ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (Partie 2) : Adhésion à l’émail

Depuis les travaux de Buonocore, suivis de ceux de Newman et Miura, puis l’introduction de la technique du mordançage acide...
Biomatériaux ODF

Article réservé à nos abonnés L’assemblage collé en orthodontie (partie 1) : définition et données actuelles

Les travaux de Buonocore en 1955, puis ceux de Bowen en 1965 ont ouvert la voie du collage d’attaches orthodontiques...
ODF

Article réservé à nos abonnés Gestion de la « période de contention » chez l’adulte

Ne pas confondre dispositif de maintien et période de contention Le dispositif de maintien est la pièce maîtresse de la...
ODF

Article réservé à nos abonnés Recommandations sur la contention

Hétérogénéité des pratiques [2] Les pratiques sont nombreuses et variées. En effet, la gouttière thermoformée est plébiscitée et utilisée au...
ODF

Article réservé à nos abonnés Spécificités de la contention en cas de parodontite

Les parodontites sont des pathologies d’origine bactérienne, aggravées par de nombreux facteurs (tabac, génétique, hygiène…) [1] et conduisant à une...
ODF

Article réservé à nos abonnés Approches multiples et variées pour contenir l’espace des incisives latérales absentes

Paramètres particuliers à prendre en compte Voici quelques aspects importants de la contention dans les cas d’agénésie des incisives latérales...