L’Orthodontiste – Vol 9 n°5 Novembre – Décembre 2020

40,00

UGS : REV20820N5 Catégorie :
Feuilleter les premières pages
Vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Éditorial

Incertitudes, interrogations, adaptations, par Philippe Mariani

Actu par Nicolas Fontenelle

Revue de presse par Elvire Le Norcy

Parole d’expert

Le numérique accompagne l’expertise, le praticien gère la relation de soin

par Philippe Mariani – Interview de Guillaume Lecocq

Cas cliniques

Option thérapeutique d’une Classe B avec supraclusion

par Laurent Delsol

Agénésie d’une incisive inférieure : et si on rajoutait plutôt une canine ?

par Adrien Marinetti et Léon Pariente

Numérique

Le Maxillary Skeletal Expander : expérience clinique
par Guillaume Lecocq

Parcours

Christine Boehm-Hurez, la main dans l’art de soigner
par Christine Muller

Postcongrès

Le 6e congrès international de la SBR, Arcachon
par Anaïs Lhumeau


Éditorial

Incertitudes, interrogations, adaptations

Été 2020. Après une période particulière que l’on a tous vécue avec des émotions et des problématiques différentes, il est temps de prendre du recul. Le confinement généralisé lié à l’épidémie de Covid-19 était un arrêt forcé, pas forcément synonyme de repos ! L’après confinement tant attendu devient rapidement une période de suractivité qui demande à chaque personne, chaque patient, chaque praticien, chaque membre de l’équipe soignante d’être attentif à une gestuelle et une organisation dont les automatismes ne sont pas encore ancrés.

Claudie Damour-Terrasson, présidente des publications de notre groupe de presse, m’appelle chaleureusement pour prendre des nouvelles et me demande si je pourrais présenter le numéro de fin d’année. Étant très attaché à cette revue et au monde de l’orthodontie, je ne peux qu’être heureux et honoré par cette marque de confiance.

Réflexion essentielle qui me vient à l’esprit en ces temps d’incertitude et d’interrogations, comment se projeter dans l’avenir ? Je pense que c’est l’une des questions qui nous aura le plus habités. Demain, quand et comment vais-je soigner mes patients ? Demain, comment va-t-on se réunir entre confrères, pour échanger et donc pour progresser ?

La magie de l’être humain est sa capacité d’adaptation, son optimisme et les forces vives qu’il déploie dans les moments difficiles. Je retiendrai le travail remarquable réalisé par la FFO, regroupant les différentes sociétés savantes de spécialistes en orthodontie qui ont pu établir des recommandations dans un délai et avec des contraintes stricts, en s’appuyant sur des publications scientifiques, alors que la profession était dans l’inconnu ; le Conseil national de l’ordre, les conseils départementaux, l’ensemble des conseillers ordinaux, qui ont toujours été présents pour nous informer, organiser des gardes dans des conditions sanitaires très difficiles ; les revues médicales telle que L’Orthodontiste, qui ont pu être éditées et continuer à aider les praticiens à se former ; les différentes conférences en ligne mises en place, animées par des praticiens de renom, souvent aidés généreusement dans l’organisation par les sociétés commerciales ; et bien entendu, tous les praticiens spécialistes en orthodontie et leur équipe qui ont accompagné, à l’aide d’une grande variété de moyens, leurs patients porteurs d’appareils orthodontiques malgré leur interdiction de les recevoir dans leur cabinet. Chacun a pu trouver sa solution, emails, téléphone, participations aux gardes organisées par l’Ordre…

Nous savons maintenant que les Journées de l’Orthodontie 2020 n’auront pas lieu mais la réaction, ces derniers mois, de l’ensemble de la profession ne peut que nous rendre optimistes. Nous n’avons pas perdu notre enthousiasme et notre dynamisme, essentiels. Je vous souhaite une excellente fin d’année 2020.

Philippe Mariani, Spécialiste qualifié en orthopédie dento-faciale, Hyères-les-Palmiers