NRPI – Tome 6

89,00

UGS : LIV0011396 Catégorie : Auteur : Coordinateur invité : Georges RachlinEditeur : Information dentaireAnnée : 2022Numéro : 6Nombre de pages : 144

Description

Ouvrage disponible fin novembre

“Les leçons de Branemark, toujours d’actualité ?”

Sous la direction de Paul Mattout

Coordinateur invité : Georges Rachlin

Sommaire

Préface
Georges Rachlin

La contribution du pr Per-Ingvar Brånemark à la dentisterie
Myron Nevins, Massimo Simion 9

La résorption osseuse péri-implantaire. Incidence de paramètres cliniques. Étude rétrospective à long terme
Paul Mattout, Maria Cristina Vaida, Hessam Nowzari, Brice Houvenaeghel

Gestion de l’alvéole d’extraction et pose de l’implant : options thérapeutiques de l’édentement unitaire en zone esthétique. Revue de la littérature
Nicolas Henner, Georges Rachlin

Protocoles implantaires immédiats, précoces ou différés : avantages, inconvénients, indications et résultats
Stuart J. Froum, Hyongsup Kimm, Ludovic De Carle, Sang-Choon Cho

Évolution des propositions de traitement des atrophies maxillaires postérieures pour la mise en place d’implants dentaires dans les cas d’édentations unitaires ou partielles : Indications et limites
Laurent Ohayon

Élévation sinusienne crestale : une approche fiable lorsqu’elle est raisonnée. Cas cliniques
Francis Louise, Oana Dragan

Quelles sont les recommandations actuelles pour la gestion occlusale des prothèses implanto-portées ?
Frédéric Silvestri, Olivier Hüe, Grégory Stephan, Patrick Tavitian, Chloë Mense

Protocole pour une augmentation osseuse sans risque dans la zone esthétique : étude de cas
Frank Zastrow

Apparition des péri-implantites et évolution des techniques chirurgicales
Amandine Para

Dogmes : un gold standard immuable ? Quand progrès et patients induisent de nouveaux paradigmes
Carole Leconte


Préface

Je remercie le directeur scientifique de La Nouvelle Revue de Parodontologie  et d’Implantologie, Paul Mattout, de l’honneur qu’il me fait en me confiant
la coordination d’une édition consacrée au protocole du Professeur Brånemark.

Je voulais à tout prix revenir sur ce protocole basé sur la preuve et sur le temps. En effet, on sait depuis longtemps que la cicatrisation osseuse est due au « travail de cellules programmées… depuis une éternité » : ostéoblastes et ostéoclastes.

Avant les études et les essais cliniques menés par Per-Ingvar Brånemark, les techniques implantaires étaient parfois hasardeuses et suivaient des protocoles qui n’étaient pas bien établis. À cette époque, le taux de succès avoisinait les 50 %, ce qui satisfaisait les praticiens.

Le Professeur Brånemark a obtenu, avec son protocole, un taux de succès de 97 % après des mises en charge de plus de vingt ans !Ses recherches ont également permis de mettre en lumière que l’absence de tissu conjonctif à l’interface os-implant était la clef du succès à long terme de la thérapeutique implantaire. C’est ce qu’il a appelé l’ostéointégration.

En effet, Brånemark et ses collaborateurs, après avoir mis l’implant « en nourrice », immobile et afonctionnel, avaient constaté :

  • un mois après la chirurgie : la présence d’une interface de tissu fibreux entre l’implant et l’os ;
  • au cours du troisième mois : une moyenne de 50 % de contact implant-os ;
  • à six mois postopératoires : 65 % de contact implant-os ;
  • un an après la pose de l’implant : que ce pourcentage s’élevait à 85 %.

L’implant était ostéointégré !

Ces résultats lui ont permis d’établir, qu’après sa pose, « l’implant doit être protégé et complètement afonctionnel » pendant quatre à six mois.
Une fois en fonction, un effet de balance entre les forces s’appuyant sur l’implant et le remodelage de l’os péri-implantaire pérennisent l’ostéointégration.

Cependant, de nombreux confrères « leaders d’opinion » essaient de modifier ce protocole qui a été une révolution en implantologie. Les nouveaux protocoles
sont utilisés pour raccourcir les temps de traitement, mais ils peuvent être à l’origine de problèmes esthétiques, ou même de la perte de l’implant.

J’ai voulu que ces techniques soient décrites, mais j’ai également demandé aux auteurs de revenir sur des théorèmes dont nous avions oublié la valeur.

Les Drs Nevins et Simion proposent un article sur ce que le Professeur Brånemark a apporté à la dentisterie. Le Dr Mattout et ses co-auteurs exposent les statistiques obtenues à travers leurs études cliniques, avec des taux de succès et des résultats à long terme tels que les décrivait Brånemark. Le Dr Henner gère l’alvéole d’extraction en zone esthétique. Le Dr Froum et ses co-auteurs décrivent les différents protocoles de pose d’implants et donnent leurs indications, leurs avantages, leurs inconvénients, et les résultats que l’on peut obtenir. Le Dr Ohayon traite de l’évolution du traitement des atrophies maxillaires. Les Drs Louise et Dragan décrivent une nouvelle technique d’élévation sinusienne. Le Dr Silvestri et ses co-auteurs rappellent l’importance de l’occlusion dans la pérennité de l’ostéointégration. Le Dr Zastrow montre l’intérêt des greffes osseuses autogènes dans la reconstruction des zones esthétiques. Le Dr Para décrit l’apparition des péri-implantites et l’évolution de leur traitement. Le Dr Leconte s’intéresse à notre rapport aux dogmes et à ce qui peut les remettre en question : progrès et patients.

Dans cette édition, nous avons voulu répondre au mieux à beaucoup de questions se posant sur les conséquences des changements dans le protocole initial
du Professeur Brånemark. Mais, il convient de se souvenir d’une chose : le protocole de Per-Ingvar Brånemark, basé sur la mémoire cellulaire et la cicatrisation, donne des taux de succès avoisinant les 97 % sur de longues périodes, et apporte une sécurité qui est prouvée dans la littérature. Tout autre protocole présente des indications précises et ne permettra pas de poser des implants en toute sérénité.

Je tiens à remercier très sincèrement tous les auteurs qui ont participé à la conception de cette édition, par leur travail, leurs compétences, leur honnêteté intellectuelle,
et tout particulièrement Laurent Ohayon, qui m’a épaulé pour la traduction et le suivi des textes reçus en anglais.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Paiement <br />sécurisé
    Paiement
    sécurisé
  • Règlement par carte <br />bancaire ou chèque
    Règlement par carte
    bancaire ou chèque
  • Expédition <br />sous 4 jours
    Expédition
    sous 4 jours
  • Nous sommes à <br />votre écoute, contactez-nous
    Nous sommes à
    votre écoute, contactez-nous