Profession Assistante Dentaire – Janvier – Février 2021

10,00

UGS : REV30121N1 Catégorie : Année : 2021Volume : 18Numéro : 1Nombre de pages : 44
Feuilleter les premières pages
Vous accédez dès l'achat à la version numérique.

Description

Edito

À bouche que vœux-tu ?

Julien Brousseaud, Rédacteur en chef I Lire ci-dessous.

Agenda

Actualité

Nicolas Fontenelle

Formation

Le rôle de l’assistant(e) dentaire en endodontie
Rôle psychologique de l’assistant(e) lors des étapes d’insertion
Matthieu Remaud, Caroline Baconnais, Fabienne Perez

Le sens du geste
Gérard Duminil

Le MEOPA au cabinet dentaire : les réponses à mes interrogations
Audrey Aussel, Julia Estivals

L’empreinte implantaire en questions
Jérémie Perri

Auto-évaluation

Horizons

Le dossier du patient : quelles recommandations ?
Marlène Ferreira


Editorial

À bouche que vœux-tu ?

Au moment d’écrire cet éditorial de nouvelle année, je me rends compte de la difficulté de présenter ses vœux en 2021. J’ai bien pu m’exercer auprès des patients depuis le début du mois de janvier et je suis sûr que vous vous êtes fait la même réflexion : comment oser se souhaiter une bonne année ? Comment se promettre, comme il est d’usage, une bonne santé dans le contexte pandémique actuel ? Comment espérer une diminution des contraintes sanitaires, de la libre circulation, alors que les chiffres sont si tendus ?
Couvre-feu, variants, vaccin, nous nageons tellement dans l’inconnu et l’incertitude…

Pour rester dans l’ambiance, ne vaudrait-il pas mieux dire « pas trop mauvaise » ou « moins catastrophique », « moins pire » ? Avec, bien sûr, une mine apitoyée et un « bon courage » approprié à la circonstance.

Alors, plutôt que de déprimer, j’ai envie sans emphase, de vous souhaiter une année « meilleure » ! Que 2021 signe le retour à la normale, nous permette de revivre comme avant. Un retour à la liberté d’aller et venir, à la vie collective et culturelle, à la socialisation et aux rapports humains. L’ambiance des musées, des salles de concerts, des stades, des restaurants. Tous ces petits plaisirs simples de la vie, qu’on apprécie d’autant plus quand on en est privé.

En attendant, profitons de la chance que nous avons, nous, chirurgiens-dentistes et assistant(e)s dentaires, de pouvoir continuer de voir, tout au long de la journée, des bouches et des sourires, sans masque. Quand d’autres professionnels n’ont plus que le regard pour transmettre et capter les émotions, nous sommes les privilégiés du sourire.

Ce repère majeur de la communication non verbale est plus important que jamais. Pourvoyeur d’endorphines et d’hormones du bonheur, c’est aussi un antidépresseur naturel que nous avons la chance de pouvoir consommer sans modération. Et cette fois-ci, la contagiosité du sourire est bénéfique ! Savourons ce privilège devenu rare.

Au nom du comité de rédaction et de toutes les équipes de L’Information Dentaire, je vous souhaite une nouvelle année lumineuse et résolument humaine, et vous remercie de la confiance que vous nous témoignez.

Julien Brousseaud, Rédacteur en chef

Vous aimerez peut-être aussi…