STRATEGIE PROTHETIQUE Vol. 19 n°2 Mars – Avril 2019

35,00

UGS : REV80119N2 Catégorie :

Description

Éditorial
Du plaisir avant tout
Jean-Marie CHEYLAN

Protocole

Empreinte et scellement d’une couronne unitaire : un protocole simple pour un résultat fiable
François Rouzé l’Alzit, Marie Dortet

Cas clinique

Prothèse complète sur implants zygomatiques et sur All on Four :
un cas clinique transversal
Matthias Clavier, Julien Guiol, Julie Longis, Jean-François Tulasne, Claire Fourcade

Zoom

La réfection des bases prothétiques en prothèse partielle
Chloé Mense, Pierre Santoni, Olivier Hüe, Sophie Nithart-Garde

Cas clinique

Prothèse fixée de grande étendue : démarche diagnostique
et thérapeutique
Delon Muller Pesson, Nambé Yacouba Konate, Bi Zaouri Roberson Tra,
Koffi Alexandre Kouame, Kouadio Benjamin Djeredou, Yao Vincent Dje

Mise au point

Le transfert du modèle maxillaire sur articulateur en prothèse
amovible complète : table ou arc facial ?
Jean-Paul Louis, Hervé Coilland

Cas clinique

Destructions amélo-dentinaires sévères et reconstruction globale céramique sans temporisation
Daniel Dot, François Lefebvre, Alain Vignier

Enquête

La prise de teinte de demain, visuelle ou instrumentale ? Une revue systématique de la littérature
Kouakou Richard Kouadio, Kouassi Mathieu Kouame, Ouloua Dolcas Bakou,
N’Goran Justin Koffi, Kouadio Benjamin Djeredou, Bernard Giumelli

ÉDITORIAL

Du plaisir avant tout

Nous voici, une nouvelle fois, servis avec bonheur pour cette parution consacrée aux champs multiples de notre discipline prothétique. De la couronne unitaire aux réhabilitations fixées complètes, de la prothèse amovible partielle à la prothèse complète, des attachements aux implants, vous trouverez dans ces pages des cas cliniques, des protocoles pratiques, des réflexions sur notre pratique quotidienne.

Quoi de plus habituel que la réalisation d’une couronne unitaire ? François Rouzé l’Alzit et Marie Dortet nous proposent un protocole simple et reproductible d’empreinte et d’assemblage. Comment concevoir les prothèses de plus grande étendue ? L’équipe de Delon Muller Pesson nous en donne une illustration à travers un cas clinique. Et comment concilier une réhabilitation fixée complète, à moindre coût biologique, lorsque tous les repères occlusaux ont disparu ? C’est le défi que relève Daniel Dot, dans un article qui allie une démarche décisionnelle rationnelle, fondée sur les connaissances acquises et éprouvées de la physiologie et des matériaux, à une mise en œuvre guidée par les avancées les plus récentes de la dentisterie adhésive. La prothèse amovible est également à l’honneur grâce à un sujet rarement publié, et qui concerne pourtant le devenir de toutes nos prothèses à plus ou moins long terme : la réfection des bases des prothèses partielles, notamment en présence d’attachement, traité par l’équipe d’Olivier Hüe et Sophie Nithart-Garde. Jean-Paul Louis et Hervé Coilland, quant à eux, réussiront-ils à réconcilier les tenants de l’arc facial et ceux de la table de transfert pour le montage en articulateur des modèles de prothèse complète ? Pour terminer, un cas de reconstruction bimaxillaire par l’apport d’implants zygomatiques montre l’importance du travail concerté entre les chirurgiens et les prothésistes, dans des situations cliniques extrêmes.

Nul doute que chacun de vous trouvera, dans cette nouvelle livraison de Stratégie prothétique, quelques préoccupations familières, matière à réflexion… sans oublier le plaisir de voir et de lire !

Jean-Marie CHEYLAN
Rédacteur en chef adjoint