« Vu du foie, le vin est bien de l’alcool ! »

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

C’est ainsi que neuf professionnels de santé et membres d’associations titrent une tribune publiée dans Le Figaro le 5 mars. « Il convient de porter à la connaissance du public les évidences scientifiques, écrivent-ils. Les effets sur la santé ne dépendent pas du type d’alcool, que ce soit du vin, des spiritueux ou de la bière. Ce qui compte, en termes de toxicité, c’est la quantité d’alcool bue. »
 
Les signataires entendent soutenir la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui, le 7 février sur France 2, avait affirmé que « le vin est un alcool comme un autre » soulevant l’ire du lobby du vin, mais aussi de personnalités politiques. Ainsi, Christophe Castaner, délégué général de La République en marche, avait soutenu quelques jours plus tard « qu’il y a de l’alcool dans le vin, mais c’est un alcool qui n’est pas fort. […] Le vin fait partie de notre culture, de notre tradition, de notre identité nationale. Il n’est pas notre ennemi ». Pire, en marge du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a déclaré « boire du vin midi et soir » et affirmé qu’« il y a un fléau de santé publique quand la jeunesse se soûle à vitesse accélérée avec des alcools forts ou de la bière, mais ce n’est pas avec le vin ».
 
Les signataires rappellent que la consommation française de boissons alcoolisées reste l’une des plus fortes d’Europe avec 12 litres d’alcool pur consommés par adulte annuellement, soit 26 grammes par jour (2,6 verres à 10 grammes d’alcool le verre), « loin de toute modération », que le vin représente près de 60 % cette consommation, que l’alcool tue près de 50 000 personnes par an, qu’il est la seconde cause de cancers après le tabac, et demeure la source de violences familiales, conjugales et de violences sur la voie publique. Ils enjoignent le Président de la République à « s’attaquer au tabou de l’alcool en élaborant puis en adoptant un plan national alcool ».

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...