1000 € par an : restes à charges invisibles

  • Publié le .
Information dentaire

« Le montant réel des restes à charge en santé reste sous-évalué », s’alarme France Asso Santé dans un communiqué du 25 novembre. Car, au reste à charge « officiel » (214 € par an et par Français selon la DREES), il faut ajouter des restes à charge invisibles, « off the radars », comme le dit la fédération d’associations de patients.

Matériels médicaux, produits d’hygiène et de stérilisation non remboursés, frais de déplacement ou d’hébergement pour se rendre aux consultations, psychologue, ergothérapeute, seringues,… Les restes à charge moyens « invisibles » seraient de 1000 € en moyenne par an pour les personnes vivant avec une maladie chronique et/ou en situation de handicap, selon un sondage auprès de 351 d’entre elles par le biais d’un questionnaire standardisé en ligne.

« Attention, ces résultats n’ont pas la prétention d’être représentatifs de l’ensemble des personnes malades, précise France Asso Santé. Ils jettent toutefois un éclairage intéressant sur la grande diversité des restes à charge qui échappent aux statistiques officielles. Ils donnent également une idée du poids que ces RAC peuvent représenter dans le budget souvent serré de personnes malades ».

L’association demande donc que des études « poussées et exhaustives » soient menées par les pouvoirs publics pour « capturer » l’ensemble des restes à charge, directs ou indirects et évaluer leur impact réel. Il pourrait être alors envisagé des « dispositifs de prise en charge personnalisés » (des forfaits), en fonction notamment de l’état de santé et du reste-à-vivre des personnes malades et/ou en situation de handicap.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Santé publique

Bonne tenue globale de la vaccination en 2023

L’adhésion et le recours à la vaccination sont en hausse en France, constate Santé publique France (SPF) à l’occasion de...
Santé publique

Journée mondiale sans tabac : « Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac »

« Protéger les enfants de l’ingérence de l’industrie du tabac », sera le thème de la « Journée mondiale sans tabac » du 31...
Santé publique

L’excès de sel européen

Chaque jour, les maladies cardiovasculaires tuent 10 000 personnes en Europe soit plus de 4 millions par an (42,5 % des...
Santé publique

Dengue : la recrudescence de cas importés inquiète

Dans un message adressé à tous les professionnels de santé le 23 avril, la Direction générale de la santé (DGS) alerte...
Santé publique

Cancer du sein : dépistage en baisse

« Les dernières données montrent un taux de participation au programme national du dépistage du cancer du sein qui reste faible...
Santé publique

L’EFP cible la « gen Z »

La « Journée européenne de la santé gingivale », organisée le 12 mai dernier par la Fédération européenne de parodontologie (EFP), a particulièrement ciblé la...