À lire

  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

Selon l’enseignement du Pr Klein, la piézologie concerne l’étude et l’exploitation des comportements musculaires oraux chez les édentés dans le but de renforcer le processus de stabilisation des prothèses adjointes. Une piézographie est la reproduction en trois dimensions de l’espace prothétique mandibulaire de l’édenté total. Elle met en exergue la tonicité musculaire buccale de l’individu. Quand elle est complétée par une semi-piézographie maxillaire, l’espace prothétique se révèle dans sa globalité. Si, en plus, la gravure de l’extrados palatin est sculptée physiologiquement par la musculature linguale, les procédures de laboratoire sortent de l’empirisme, et des paramètres laissés le plus souvent à l’appréciation du technicien sont fixés objectivement : les volumes des prothèses, les points d’appui de la langue sur la plaque palatine au cours de la phonation et l’épaisseur de celle-là, la place horizontale des surfaces occlusales et les profils des surfaces polies. Le champ d’application de la piézologie ne s’arrête pas là. Une piézographie analytique précise les corrections à apporter à une prothèse adjointe totale inférieure instable. En prothèse adjointe partielle, une piézographie en classe I, Il ou IV de Kennedy Applegate facilite l’intégration organique de la prothèse.
Enfin, une prothèse piézographique jumelée à un système de rétention supra-implantaire constitue le traitement de choix de l’édentement complet à crête alvéolaire résorbée. Autant d’éléments à découvrir dans les 592 pages du Traité Odontologique de Piézologie d’Abderrahman Nabid.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

À découvrir

Article réservé à nos abonnés Jean Hélion, l’abstrait dérouté par le déroulé de la vie

Droites lignes et retour de bâton Peut-on être un chantre majeur de l’abstraction dans les Années 30, proche de Mondrian, et revenir...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Ces liens que Lyon tisse au cœur du vivant

« Qu’un ami véritable est une douce chose »… La Fontaine a raison ; mais on dit aussi « qui aime bien...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Spécial Tendances – avril 2024

« On n’a pas deux fois l’occasion de faire une bonne première impression… » Si le professionnalisme de l’équipe dentaire contribue pour...
À découvrir

Le dentiste faisait le Guignol

Canut comme ses parents, puis marchand forain, Laurent Mourguet, né à Lyon le 3 mars 1769, devient, à 24 ans, arracheur de dents. Le...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Copies qu’on forme

Ados et robots : demain la veille Comment les questions sur la formation de l’identité de genre, au fil de l’apprentissage...
À découvrir

Article réservé à nos abonnés Antoine Le Roux de La Fondée, le dernier élève-associé de Pierre Fauchard

Depuis son arrivée à Paris, Pierre Fauchard (1679-1761) habitait l’hôtel de l’Alliance, au 14 de la rue des Fossés-Saint-Germain ;...