Affections périapicales et restaurations coronaires

  • Par
  • Publié le . Paru dans L'Information Dentaire
Information dentaire

L’infection bactérienne est le facteur étiologique essentiel de l’échec des traitements canalaires et la qualité du traitement est corrélée positivement à son succès. Cependant, quelques études ont indiqué que la qualité de la restauration coronaire semblait avoir plus d’influence sur le succès du traitement endodontique que le traitement canalaire. La grande majorité de ces études étaient transversales et basées sur l’observation radiographique pour apprécier la qualité de la restauration coronaire. Le but de cette étude rétrospective, portant sur 337 patients observés à au moins deux ans après traitement, était d’évaluer la corrélation entre le statut périapical et la qualité de la restauration coronaire à la fois cliniquement et radiographiquement.
Les résultats ne montrent pas de différence significative de succès endodontique selon que la restauration coronaire a été jugée adéquate ou non cliniquement, alors qu’ils diffèrent statistiquement en fonction de l’observation radiologique. Le taux de parodontite apicale pour les dents dont le traitement radiculaire était inadéquat, avec ou sans restauration coronaire correcte, était significativement plus élevé que pour les dents présentant un traitement canalaire correct (38,6 et 48,4 % contre 11,6 et 28,7 % respectivement ; p < 0,001).

En conclusion, juger de la qualité de la restauration coronaire uniquement cliniquement ou radiographiquement n’est pas une méthode fiable pour évaluer la corrélation avec les affections périapicales. La qualité du traitement endodontique reste le facteur déterminant du succès du traitement endodontique, alors que la qualité de la restauration coronaire a un impact plus faible.

Thèmes abordés

Commentaires

Laisser un commentaire

Sur le même sujet

Revue de presse

Lésions endo-parodontales et pronostic thérapeutique

Les lésions endo-parodontales sont caractérisées par une communication pathologique entre les tissus endodontiques et parodontaux donnant lieu à une expression...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Bruxisme et jeunes patients

En 2018, un consensus international est parvenu à définir le bruxisme de sommeil (i.e. BS ou SB pour sleeping bruxism)...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Gestion des patients atteints de maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes sous traitements immunosuppresseurs : une enquête des pratiques des chirurgiens-dentistes français

Contexte La fréquence des maladies inflammatoires chroniques ou auto-immunes (MICA) varie considérablement d’une population à l’autre, avec une prévalence dans...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Châssis de prothèse amovible : cobalt-chrome ou alliages de titane ?

En prothèse amovible à infra­structure métallique, les alliages Co-Cr constituent le matériau de choix par ses propriétés de résistance et...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Sécuriser ses décisions thérapeutiques

L’exercice quotidien d’omnipratique nous conduit fréquemment à nous poser la question de la réalisation d’une intervention en accord avec les...
Revue de presse

Article réservé à nos abonnés Leucoplasie orale et imiquimod

Limiquimod (analogue nucléosidique de la famille des imidazoquinolines) est un immunomodulateur dont l’activité repose essentiellement sur son rôle de ligand...